Vous êtes ici
Accueil > Actualité > 10 ans de l’Enstic : Les défis à l’horizon 2024, selon Wenceslas Mahoussi, Directeur adjoint

10 ans de l’Enstic : Les défis à l’horizon 2024, selon Wenceslas Mahoussi, Directeur adjoint

Créée le 7 février 2011, la seule école publique de formation en journalisme, l’Enstic célèbre dix ans ce samedi 7 février 2021. Occasion propice d’apprécier ce parcours et de penser aux défis. Exercice auquel s’est livré Wenceslas Mahoussi, Directeur adjoint.

Propos recueillis par Sêmèvo Bonaventure AGBON

 

Bénin Intelligent : Bonjour monsieur le DA. Quelles sont vos impressions sur ce parcours de l’Enstic ?

Wenceslas Mahoussi : Bonjour monsieur le journaliste. L’Enstic a connu un parcours assez long. Je pense que ça a été une très belle chose de créer un institut de journalisme, de communication, de multimédia, d’audiovisuel et de pouvoir former des professionnels dans le pays. Au départ l’institut était à Savalou et c’est revenu au bout de cinq ans sur le campus d’Abomey-Calavi.

Vous imaginez ? un enfant qui a 10 ans n’est pas très mature mais commence par raisonner déjà.

Quelles sont les activités pour marquer cet anniversaire ?

Il n’y a pas vraiment pour ce 10e anniversaire des activités particulières. Juste que nous avons confectionné un visuel pour marquer l’événement. Nous prévoyons tout au long de l’année anniversaire organiser des activités de projection de films, de débat, de réflexion sur l’insertion professionnelle des diplômés ; on en a environ 300 qui sont sortis de cette école.

Et les défis que l’école doit relever dès maintenant ?

Les défis que l’école doit relever aujourd’hui, c’est d’être dans trois ans une école de référence en Afrique francophone subsaharienne. Et c’est possible au regard de ce que nous avons pu faire. Notre équipe est à la tête de l’Enstic il y a seulement deux ans. En deux ans nous avons pu poursuivre l’œuvre de nos prédécesseurs. Dans trois ans, exactement en 2024 on peut amorcer pas mal de choses : les défis de l’équipement, les défis de la radio école, les défis de la diffusion-école parce que nous avons déjà relancé le journal-école.

Merci.

Laisser un commentaire

Top