Vous êtes ici
Accueil > Actualité > 13e édition du Fijob : Un programme alléchant pour la fin d’année

13e édition du Fijob : Un programme alléchant pour la fin d’année

La 13e édition du Festival international du jour de bilan (Fijob) s’approche à grand pas. C’est à travers une conférence de presse de lancement à Cotonou que les différents acteurs ont annoncé les couleurs des festivités.

Par Sabirath AWO (Stag)

5 jours de festivité, des ateliers de formation et des conférences débat autour du thème « Génération consciente africaine : état des lieux et perspectives », c’est le menu de cette 13e édition du Festival international du jour bilan (Fijob) qui aura lieu à Akpakpa dans le 2e arrondissement de Cotonou du 28 décembre au 1er janvier 2020. Son objectif au départ depuis 2006 reste le même à savoir fêter autrement les fêtes de fin d’année avec un podium au quartier pour égayer les populations, a indiqué le président du festival Ulrich Vivance Kpoguè. Après un bref historique du festival, il a ensuite remercié les artistes et partenaires pour les soutiens de tous ordres pour la réussite de cet événement. Selon lui ce thème vient à point nommé pour éveiller les consciences de la jeunesse vu qu’il n’y a qu’eux qui peuvent parler des maux qui les minent.
Cette année Claudi Siar, précurseur de la génération est le parrain de l’événement et parlera de l’état des lieux et perspectives dans la journée du 28 décembre sur le campus d’Abomey-Calavi.
Une particularité de cette édition est de rendre hommage à Stan Tohon, le roi du Tchink système décédé le 2 février dernier à travers une chanson. Pour Vivance Kpoguè cette chanson souhaite d’abord bonne année et rend ensuite hommage. Le social s’invite dans ce festival à travers une collecte et une distribution de vêtement aux populations des zones reculées de la Commune d’Allada suivi de spectacle gratuit.
Le festival reçoit le soutien de plusieurs associations du monde culturel. Le vice-président de l’Association des présentateurs live et animateur radio télé du Bénin (Aplab) Ulysse Elliot Djodji a salué l’initiative et exprimé le soutien de son association à ce festival. « C’est un projet qui crée un creuset d’expression pour les artistes d’ici et d’ailleurs », a-t-il affirmé. L’Aplab entend donc promouvoir ce festival à travers la diffusion massive du morceau en hommage à Stan Tohon. Aussi l’Amacab à travers son président Eusèbe Dossou a également manifesté tout l’intérêt de son association à accompagner ce festival.
Plusieurs artistes seront sur scène au Bénin dans le cadre de ce festival. Quatre pays seront représentés dont le Togo, la Côte d’Ivoire, le Nigéria et le Bénin. Quelques artistes dont Don Métok, Roberson Sipa, Sèdo, le fils du roi Alokpon, Espoir 2000, Eudoxie Yao, Less, Mirlinda, Stanlus, Yvan, Pélagie la Vibreuse vont égayer les cœurs des populations d’Akpakpa et environs durant les 5 jours de spectacles.

Laisser un commentaire

Top