Home Actualité Projet d’appui au développement agricole et à l’accès au marché : 60 milliards de Fcfa au profit de 51000 ménages

Projet d’appui au développement agricole et à l’accès au marché : 60 milliards de Fcfa au profit de 51000 ménages

Par Sêmèvo Bonaventure AGBON
0 Commentaire

Le ministre de l’économie et des finances M. Romuald Wadagni et le Président du Fida, Gilbert F. Houngbo ont procédé ce vendredi 8 février 2019, à la signature du L’accord de financement du Projet d’appui au développement agricole et à l’accès au marché (Padaam).

Par Laurent KOKOU

Ce sont au total plus de 51 000 ménages ruraux vulnérables du Bénin qui bénéficieront de cet accord de financement relatif à un projet de 104,4 millions de dollars Us soit près de 60 milliards de Fcfa. L’objectif primordial en initiant ce projet est de réduire la pauvreté rurale grâce à une approche axée sur les filières agricoles. En outre, ce projet vise à réduire les importations de produits alimentaires et à améliorer la compétitivité des produits des petits exploitants agricoles sur les marchés intérieurs et extérieurs. Lorsqu’on sait que l’agriculture est un secteur clé de l’économie béninoise et qu’elle fournit 70% des emplois et contribue à 32,7% du PIB et 75% des recettes d’exportation, on comprend aisément l’importance de ce projet novateur qui permettra d’accroître la production et la productivité agricole, et d’améliorer la commercialisation du riz, du maïs et du manioc. Ce programme est étroitement lié à la l’option gouvernementale visant à réduire les importations des produits alimentaires et à favoriser la création de valeur ajoutée pour une compétitivité renforcée. De façon concrète, ce sont les départements de l’Atlantique, des Collines, du Couffo, du Mono, de l’Ouémé, du Plateau et du Zou qui sont concernés par le Paadam. Un programme innovant qui privilégie les femmes et les jeunes avec un taux de 40% pour les femmes et 30% pour les jeunes. La mise en oeuvre de ce projet permettra à coup sûr d’améliorer les revenus des petits exploitants agricoles en particulier les femmes et les jeunes vivant dans les zones du projet. Par ailleurs, les petits exploitants agricoles bénéficieront d’une série de mesures visant à renforcer leur résilience  face aux changements climatiques. À noter que le Padaam concourra également à améliorer la disponibilité et la qualité des infrastructures productives et de soutien à sa mise en marche. Ainsi, 2 500 hectares de bas-fonds seront aménagés, 91 magasins de stockage seront réhabilités ou construits et 250 kilomètres de pistes agricoles seront réalisés.

Le Fida pour quels défis ?

Le Fonds international de développement agricole (Fida) est une institution financière internationale et une institution spécialisée des Nations Unies qui lutte contre la pauvreté et la faim dans les zones rurales des pays en développement. Depuis 1978, l’institution internationale a participé au financement de 13 programmes et projets de développement rural au Bénin d’un coût global de 247,2 millions d’Usd sur un total de 467,1 millions d’Usd. À travers cet investissement, 469 400 ménages ruraux béninois ont été impactés.

Lire aussi

Laisser un commentaire

A propos de nous

Bénin Intelligent, média au service d’une Afrique unie et rayonnante. Nous mettons la lumière sur les succès, défis et opportunités du continent.

À la une

Les plus lus

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour être notifié de nos nouveaux articles. Restons informés!