Home Actualité Rétrocession des magasins Uemoa au Bénin : Dossouhoui salue « des modèles économiques pour quitter la précarité »

Rétrocession des magasins Uemoa au Bénin : Dossouhoui salue « des modèles économiques pour quitter la précarité »

Par Sêmèvo Bonaventure AGBON
0 Commentaire

Le Gouvernement béninois à travers le ministère de lAgriculture, de lélevage et de la pêche, est désormais propriétaire de 24 magasins de stockage de vivres. Ces magasins sont construits par lUnion économique et monétaire ouest africaine (Uemoa) dans 24 communes du Bénin. La cérémonie de rétrocession a eu lieu le vendredi 24 mai à lex-Sonapra à Parakou.

Par Raymond FALADE (Stag.)

Dun coût global de 2 600 000 000 F, il s’agit de 24 magasins de stockage de productions de vivres, dont 6 de capacités de 1 000 tonnes, 15 de 2 000 tonnes, 1 de 3 000 tonnes et 2 de 4 000 tonnes. «Des modèles économiques pour quitter la précarité», a résumé le ministre de lagriculture, Gaston Dossouhoui. Le représentant résident de lUemoa a souligné que des tendances lourdes exigent désormais que les États gèrent collectivement les enjeux et défis, quils coopèrent et travaillent ensemble afin daméliorer efficacement le développement de leurs économies et la création de richesse. La mission de lUemoa selon Komlan Agbo, est dimpulser et de coordonner lintégration économique des États membres. Doù loption de construction de magasins, une approche régionale, pour assurer la sécurité alimentaire des populations dans son espace communautaire. Le ministre de lagriculture, a remercié lUemoa qui contribue ainsi à donner à manger aux Béninois et aux populations de lespace communautaire. «Il y a des moments où il y a beaucoup de récoltes sous les bras. Le paysan, au moment des récoltes, est obligé de les brader parce que ne sachant où les garder, dans quel marché les placer. Cest sur ce déterminant que lUemoa a voulu jouer en mettant à notre disposition un total de 44 120 tonnes daires totales de stockage de nos produits, pour les garder longtemps, pour nous permettre de trouver les bons marcher, vendre et gagner de largent», a salué Gaston Cossi Dossouhoui. Il s’est réjoui de la construction de ces magasins dont il promet une bonne gestion.
LAgence dexécution des travaux urbains (Agetur) est le maître douvrage délégué. Son Directeur général, Lambert Koty, a remercié les bureaux détudes et de contrôle, les laboratoires de contrôle de la qualité et de la mise en œuvre des matériaux, les entreprises de construction ainsi que tous les acteurs de terrain dont les prestations ont permis la réalisation des ouvrages.

Lire aussi

Laisser un commentaire

A propos de nous

Bénin Intelligent, média au service d’une Afrique unie et rayonnante. Nous mettons la lumière sur les succès, défis et opportunités du continent.

À la une

Les plus lus

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour être notifié de nos nouveaux articles. Restons informés!