Home Actualité Construction d’infrastructures : Les entreprises du Btp au cœur du Pag

Construction d’infrastructures : Les entreprises du Btp au cœur du Pag

Par Sêmèvo Bonaventure AGBON
0 Commentaire

Le ministre du Cadre de vie et du développement durable, Didier José Tonato a présenté aux entreprises spécialistes dans les bâtiments et travaux publics, les futurs chantiers de construction d’infrastructures du Programme d’action du gouvernement (Pag). C’est au cours d’une séance qui s’est tenue le mercredi 17 juillet à la Chambre de commerce et d’industrie du Bénin (Ccib) à Cotonou.

Par Fidélia A. AHANDESSI

Parler de la Société immobilière et d’aménagement urbain (Simau) aux différentes entreprises invitées à cette rencontre, et leur montrer les opportunités d’affaire qu’offre le gouvernement à travers ses chantiers, tel est l’objectif de cette rencontre. En présence de plusieurs partenaires techniques et de chefs d’entreprise, le ministre du Cadre de vie José Tonato a, dans son discours introductif, affirmé que la Simau est une création du gouvernement comme un outil stratégique dans le cadre de la mise en œuvre opérationnelle du Pag. « La Simau a été identifiée pour porter un certain nombre de projets » a-t-il déclaré. Le ministre a également rappelé que depuis le 16 décembre 2016, le Pag a été lancé avec 45 projets phares et près de 90 projets prioritaires en ce qui concerne tous les secteurs de développement. José Tonato a affirmé que le Pag est entré dans sa phase opérationnelle depuis un an. « Des études sont bouclées, des appels d’offre ont été lancés et plusieurs sont en cours de réalisation » a déclaré le ministre. En participant aux appels d’offre et en nouant des partenariats avec des groupes étrangers ou entre entreprises locales, les chefs d’entreprise à divers niveaux ont de belles opportunités d’affaire. « La mise en œuvre du Pag ne mettra personne de côté. Les entreprises béninoises sont toutes aussi concernées que les entreprises étrangères » a rassuré José Tonato. Il a terminé en émettant le vœu qu’à travers les partenariats qui vont se nouer, qu’il y ait de développement de compétence.
A sa suite, Achille Houssou du Bureau d’analyse et d’investigation (Bai) a exposé les différents projets du Pag. Mais avant, il a indiqué que : « le défi qui le nôtre est un défi de capacité d’exécution ». Il n’a pas manqué de faire savoir que le gouvernement est à la recherche des meilleures compétences pour réaliser les travaux de ses chantiers. Dans ses propos, Achille Houssou, a surtout mis l’accent sur le cadre désormais propice des passations de marché en république du Bénin sous le régime du président Patrice Talon. « L’Etat a revu le cadre de passation des marchés. Le Code des marchés publics a été revu et des améliorations y sont apportées » a-t-il déclaré. Achille Houssou a expliqué que le gouvernement a mis en place des agences d’exécution par secteur dans le cadre de la mise en œuvre de ses projets ceci pour un traitement adéquat et professionnel des différents projets. A en croire les propos de Achille Houssou, le premier secteur dans lequel investit le gouvernement, est celui du tourisme. L’objectif du gouvernement ici est de faire du Bénin la destination rêvée. Pour cela, le gouvernement envisage de réaliser beaucoup de constructions sur différents sites touristiques des villes d’abomey, de ouidah et d’allada. Pour la ville de ouidah, l’état vise à reconstruire des musées, des parcours, des espaces paysagers, des hôtels et une marina. Il poursuivra en disant que le gouvernement à travers le Pag a pour objectif de requalifier la cité lacustre de Ganvié en y construisant des logements sur pilotis sans oublier des écoles, des centres de santé. Pour ces projets, le gouvernement en dehors de ses propres ressources bénéficie de l’appui de deux partenaires techniques que sont : la banque mondiale (pour le projet Pcct à ouidah) et l’Agence française de développement (à ganvié). Le deuxième secteur, celui de cadre de vie comporte le projet de vingt mille logements économiques et sociaux situés dans plusieurs villes du Bénin pour lequel un appel d’offre a été déjà lancé. « Sur les vingt mille logements, 1/3 est réservé aux entreprises qui veulent faire la promotion immobilière aux conditions définies par le Pag et qui peuvent apporter le financement elles-mêmes et les construire selon le cahier de charge et les prescriptions retenues par le gouvernement… » a- t-il clarifié. En dehors des logements, le gouvernement a en projet la création de cité ministérielle. Ceci se justifie d’une part du fait que les cabinets ministériels sont dispersés dans la ville de Cotonou, et d’autre part du fait que beaucoup de cabinets ministériels sont en location ; ce qui engendre beaucoup de frais. Ledit site ministériel se situera entre l’actuel palais, l’ambassade des états unis et l’ancien domaine de l’hôtel croix du sud. L’appel d’offre pour ce projet sera lancé d’ici le 3ième trimestre pour sélectionner l’entreprise qui va réaliser les travaux. Le gouvernement a également en projet, un vaste programme concernant l’assainissement pluvial de la ville de Cotonou. C’est un projet entièrement financé par plusieurs partenaires à coût de 230 milliards. Aussi le gouvernement a-t-il d’autres projets en ce qui concerne les secteurs de l’éducation et en matière d’ouvrage en approvisionnement en eau potable. Enfin, Matthieu Gueugnier, directeur général de la Simau a présenté les projets que pilote son institution. Ce sont entre autres, la construction de la cité administrative technique d’abomey calavi, les cités administratives départementales, la cité ministérielle et le centre des affaires maritimes. La cérémonie a pris fin avec une séance de questions réponses entre le gouvernement représenté par le ministre José Tonato et les chefs d’entreprises.

 

Lire aussi

Laisser un commentaire

A propos de nous

Bénin Intelligent, média au service d’une Afrique unie et rayonnante. Nous mettons la lumière sur les succès, défis et opportunités du continent.

À la une

Les plus lus

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour être notifié de nos nouveaux articles. Restons informés!