Home Actualité Pierre G. Dossa, jeune leader en environnement : « 60 % des eaux usées sont rejetées dans le milieu naturel sans aucun traitement »

Pierre G. Dossa, jeune leader en environnement : « 60 % des eaux usées sont rejetées dans le milieu naturel sans aucun traitement »

Par Sêmèvo Bonaventure AGBON
0 Commentaire

La pollution de l’eau est toute modification chimique, physique ou biologique de la qualité de l’eau qui a un effet nocif pour les êtres vivants la consommant. Quand les êtres humains consomment de l’eau polluée, il y a en général des conséquences sérieuses pour leur santé. La pollution rend l’eau inutilisable pour l’usage désiré. La faune et la flore souffrent aussi de cette pollution aquatique, explique le jeune sensibilisateur par approche Iec et Cesp, Pierre G. Dossa.

Propos recueillis par Céline ADANOUDE (ext)

 

Journaliste : Pierre Dossa, vous aviez effectué une enquête à Tchanhounkpamè pour dénoncer la mauvaise gestion des déchets de cette zone. D’où vient la pollution de l’eau ?

En général la pollution de l’eau est due aux activités humaines. Il y a deux sortes de sources de pollution, les sources localisées et les non-localisées. En ce qui concerne les sources localisées les polluants sont déversés dans un lieu précis des eaux de surface grâce aux canalisations ou aux égouts.  Je peux donner quelques exemples de sources localisées : les usines, les installations de traitement d’eaux d’égout et l’agriculture. En ce qui concerne les sources non localisées je ne peux pas remonter jusqu’à un lieu précis de déversement des polluants. Je peux donner des exemples de sources non localisées : les dépôts d’acide de l’air, le trafic, les polluants diffusés par le fleuve et ceux provenant des eaux souterraines.

Pourquoi l’eau sent-elle parfois comme les œufs pourris ?

Quand l’eau est riche en nutriments, il se peut que les bactéries anaérobiques, qui n’ont pas besoin d’oxygène se développent et deviennent fortement actives. Ces bactéries produisent certains gaz pendant leurs activités. Un de ces gaz est le sulfure d’hydrogène. Ce composé a la même odeur que les œufs pourris. Quand l’eau a cette odeur, on peut conclure que de l’hydrogène y est présent.

Quelles sont les maladies causées par le manque d’eau salubre ?

La nécessité de boire pour éviter la déshydratation est aussi importante que le fait de se laver avec une eau salubre pour prévenir des processus de contagion comme les affections cutanées ou les maladies de peau, je veux parler de gale, lèpre, etc. comme maladies fréquentes au Bénin, je peux citer entre autre : le choléra, le paludisme, la fièvre typhoïde, la diarrhée, sans oublier les maladies transmises par des vecteurs liés à l’eau c’est à dire par des insectes qui se reproduisent dans l’eau ou piquent près de l’eau.

Quels sont les impacts des eaux usées sur l’environnement ?

Dans notre Pays, 60 % des eaux usées sont rejetées dans le milieu naturel sans aucun traitement. Cela entraîne des dommages sanitaires et environnementaux des plus conséquents. Par exemple, les eaux du lac sont polluées. La pollution vient à la fois de l’agriculture, des industries, et des eaux usées domestiques plus ou moins bien traitées.  L’aménagement abusif des berges et des cours d’eau a détruit la faune et la flore, compromettant encore la régénération des eaux. On observe une dégradation généralisée de la qualité des eaux intérieures c’est à dire non côtières.  Les eaux usées affectent des écosystèmes clés tels que les populations de poissons.

Lire aussi

Laisser un commentaire

A propos de nous

Bénin Intelligent, média au service d’une Afrique unie et rayonnante. Nous mettons la lumière sur les succès, défis et opportunités du continent.

À la une

Les plus lus

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour être notifié de nos nouveaux articles. Restons informés!