Home Actualité Lutte contre le Covid-19 : 5 nouvelles communes enrôlées dans le cordon sanitaire

Lutte contre le Covid-19 : 5 nouvelles communes enrôlées dans le cordon sanitaire

Par Sêmèvo Bonaventure AGBON
0 Commentaire

Le gouvernement annonce le maintien du cordon sanitaire et son élargissement à de nouvelles localités. C’est à travers un communiqué du ministre de l’Intérieur et de la sécurité publique, Sacca Lafia, le vendredi 10 avril 2020.

Par Sêmèvo Bonaventure AGBON

Après l’enregistrement de nouveaux cas d’infection au coronavirus, ce qui porte à 35 cas désormais, la prolongation du délai du cordon sanitaire était prévisible. Et c’est fait ! La mesure qui touchait 10 communes est maintenue jusqu’au lundi 27 avril 2020 à minuit, informe Sacca Lafia. Elle est même élargie à quatre autres communes (Kpomassè, Toffo, So-Ava et Aguégués) et à l’arrondissement d’Atchoukpa (dans la commune d’Avrankou). Cet élargissement vise à « cibler toutes les zones pour empêcher que le dispositif soit dévoyé », car ces zones qui viennent d’être embarquées « sont prises d’assaut par certaines populations dans le but de contourner le dispositif en place”, confie une source du ministère. Ces communes viennent s’ajouter à celles de Tori, Zè, SèmèPodji, Porto-Novo, Akpro-Missérété et Adjarra.

Le cordon sanitaire s’accompagne d’une kyrielle de restrictions en vue de contre la propagation du Covid-19.  « Il s’agit de: interdiction d’entrée et de sortie de l’espace du cordon sanitaire sauf dérogation des préfets ;  interdiction de regroupement de plus de dix (10) personnes en tous lieux à l’exception des espaces marchands, avec obligation de respecter une distance d’un mètre (1) minimum entre personnes ;  interdiction de circulation des bus et minibus de transport en commun de personnes ;  interdiction aux taxis-motos de transporter plus d’une personne à la fois ;  fermeture des bars, discothèques, et autres lieux de réjouissance ;  obligation de respecter une distance d’un (1) mètre au minimum entre usagers de restaurants et maquis ;  obligation pour les employeurs, sur les lieux de travail, d’installer le dispositif de lavage des mains et de faire respecter la distance d’un (1) mètre minimum entre personnes ;  obligation, à l’intérieur du cordon, de porter un masque en tous lieux ;  limitation du nombre de passagers à bord des taxis et embarcations à trois (03) au maximum ;  prescription aux usagers des espaces marchands (boutiques, magasins, supermarchés, marchés ordinaires et autres) d’observer la distance d’au moins un (1) mètre entre personnes », rappelle Sacca Lafia dans ledit communiqué.

Quant aux cérémonies d’inhumation, elles sont certes autorisées, mais doivent se tenir « dans la stricte intimité familiale et ne regroupant pas plus de dix (10) personnes, lesquelles doivent respecter la distance d’un (1) mètre minimum entre elles ». La circulation des véhicules de transport de marchandises est par ailleurs permise.

A l’intérieur comme hors du cordon sanitaire, les populations sont exhortées à « réduire les déplacements au minimum nécessaire et vivement recommandé de porter le masque de protection en tous lieux » ajoute le ministre.

 

Lire aussi

Laisser un commentaire

A propos de nous

Bénin Intelligent, média au service d’une Afrique unie et rayonnante. Nous mettons la lumière sur les succès, défis et opportunités du continent.

À la une

Les plus lus

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour être notifié de nos nouveaux articles. Restons informés!