Home Actualité Gestion des déchets dans le Grand Nokoué : Le Bénin se conforme aux standards internationaux

Gestion des déchets dans le Grand Nokoué : Le Bénin se conforme aux standards internationaux

Par Sêmèvo Bonaventure AGBON
0 Commentaire

Dans le cadre de la réalisation des activités d’opérationnalisation de la société de gestion des déchets et de la salubrité (Sgds) du Grand Nokoué, le gouvernement a marqué son accord pour la contractualisation avec les sociétés adjudicataires. Ceci, en vue de la fourniture de poubelles et de tricycles et du suivi et du contrôle informatisé des prestations de salubrité.
Selon le conseil des ministres du mercredi 26 août, des cabinets seront sollicités pour l’appui technique à l’opérationnalisation de la Sgds, la mission de maîtrise d’œuvre complète des travaux de construction des centres de transfert et pour la mise à niveau des lieux d’enfouissement sanitaires.
La Sgds-Gn Sa ayant démarré ses activités en décembre 2019 avec la mise en œuvre de la phase pilote de la pré-collecte et de la collecte, l’exécution de toutes les composantes du projet requiert une assistance-conseil par un bureau ayant une bonne connaissance du secteur de la gestion des déchets. Aussi, est-il apparu nécessaire de procéder à l’acquisition, entre autres, d’engins légers de pré-collecte et d’engins lourds de collecte, à la réhabilitation et la mise aux normes des points de regroupement, centres de transferts et lieux d’enfouissement.
Pour rappel, cette société a pour objet social la gestion des déchets ménagers dans le Grand Nokoué à travers la pré-collecte et la collecte, l’aménagement et l’exploitation des lieux d’enfouissement sanitaire des localités de Ouèssè et de Takon, la salubrité dans toutes ses composantes, le suivi, le contrôle informatisé de l’ensemble des prestations à réaliser de même que la mise en place d’un support informatique de cartographie et de gestion dynamique de toutes les données spatiales et géographiques de la filière et la réorganisation du cadre institutionnel de la filière, l’instauration d’un mécanisme de participation des acteurs, l’information, l’éducation ainsi que la sensibilisation de la population à travers un plan d’information.

Par Raymond FALADE

Lire aussi

Laisser un commentaire

A propos de nous

Bénin Intelligent, média au service d’une Afrique unie et rayonnante. Nous mettons la lumière sur les succès, défis et opportunités du continent.

À la une

Les plus lus

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour être notifié de nos nouveaux articles. Restons informés!