Home Actualité Heureuse année 2021 : La parole du Fâ

Heureuse année 2021 : La parole du Fâ

Par Sêmèvo Bonaventure AGBON
0 Commentaire

Comme d’habitude, le Fâ a été interrogé à l’orée de cette nouvelle année pour savoir ce que réserve 2021 aux populations et gouvernants. La prospection qui s’est déroulée le samedi 5 décembre au centre de promotion artisanale de Cotonou a été positive avec comme Fadu (signe) principal Sa-Mindji.

Le signe principal Sa-Mindji de ce To Fâ 2021 annonce une année de paix et de bonheur. Les différentes plaintes des populations n’ont plus droit d’exister. Ce signe fait de la situation des exilés politiques une préoccupation. Des cérémonies propitiatoires doivent être faites pour favoriser leur retour au bercail. Sa-Mindji, qui repose beaucoup plus sur les Minon-nan invite chacun à renforcer sa protection spirituelle afin d’éviter les éventuels pièges des sorciers. Les trahisons, infidélité et divorce seront les principaux problèmes dans les couples. Les femmes seront la cause principale des ennuis au foyer. Le rasage des poils du pubis est interdit, de même que la contemplation de l’entre-deux-jambes des femmes. Les sapeurs-pompiers doivent être sur le qui-vive et travailler avec sollicitude. Car le Fâ prédit des incendies. Prudence donc avec le feu !

Le signe secondaire Fou-Lêtê sur le cauris revient sur la situation des exilés politiques. Leur retour de certains sera source de bonheur éclaire Troukpin-Sa. On doit donc faciliter leur retour et des vô (sacrifices propitiatoires) sont nécessaires pour leur protection afin de les épargner de la gueule de la mort.

De même, des cas de maladies, noyade et de pendaison sont prédits. Ce signe décourage l’ingratitude et prédit la tranquillité. Sur le ”adji”, le signe Troukpin-Sa parle des maux de ventre et interdit par conséquent les avortements qui pourront déboucher sur la mort. Les friands d’alcool doivent désormais faire preuve de retenue. Pour les voyages hors du pays, le Fâ  exhorte à la vigilance. Le Fâ convie à l’entente et interdit la colère.

Par Yélian Barnabé KINTOHOU

Lire aussi

Laisser un commentaire

A propos de nous

Bénin Intelligent, média au service d’une Afrique unie et rayonnante. Nous mettons la lumière sur les succès, défis et opportunités du continent.

À la une

Les plus lus

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour être notifié de nos nouveaux articles. Restons informés!