Home Actualité Comlan Tony Kouteh, pour une JCI des citoyens du monde

Comlan Tony Kouteh, pour une JCI des citoyens du monde

Par Sêmèvo Bonaventure AGBON
0 Commentaire

… ainsi donc, Comlan Tony Kouteh n’est pas que ce visage aux traits fins et en apparence juvéniles dont on s’accroche à la spontanéité accessible, à la nonchalante décontraction et au sens de la convivialité : ceux qui l’ont croisé en oublient presque tout et tout de lui, pour ne se souvenir que de la belle personne. Pourtant, cela fait mine de rien bien plus d’une décennie que Comlan Tony Kouteh n’est plus méconnu. Déjà en 2010 où il devenait le nouveau patron de PEYTON E.I.M, une structure spécialisée dans les études de faisabilité des projets d’énergie renouvelables et de solutions informatiques. Pendant 07 ans, ses succès ont été le fruit d’un mélange de caractère équanime et d’apparence détendue. Un bon manager, en somme. Mais depuis 2017, les larges couloirs du Ministère de l’Economie et des Finances lui sont devenus familiers. Professionnel des énergies renouvelables, il est chargé du Programme Énergie Infrastructures et Secteur Privé à l’Unité de Gestion du Cadre de Partenariat avec l’Union Européenne. Très vite, Comlan Tony Kouteh nuance et se projette : “Tout en étant sûr de moi-même et de mes compétences, je devrais me résoudre à un référentiel plus exigeant car j’aime les challenges et des enjeux trépidants” se souvient-il aujourd’hui.

Certes, Comlan Tony Kouteh est en avance. Et même s’il ne sait pas consoler d’absurdité un mot bien choisi, une réflexion bien mûrie et une anecdote bien étoffée, il reste un passeur cultivé, très positif à couronnes et à fleurs. Çà, il l’a appris au cours de son cheminement dans le meilleur et le plus grand incubateur des leaders citoyens au monde. La Jeune Chambre Internationale (JCI). Il en a plus que le goût. Très tôt motivé par la nécessité et la cohérence d’esprit surtout d’impacter en tant citoyen responsable d’un environnement mondialisé, il s’est engagé en 2008 à la JCI Cotonou Doyenne avec un “serment inviolable, un aveux rédempteur, un déchiffrement des augures limpides…”. Mais alors, sans trop tarder, les responsabilités lui collent à la peau : en 2011, du Directeur Projet Services Énergétiques à Usage Social, il passe en 2016, c’est-à-dire juste 5 ans après au Président du club en prenant le soin de réussir régulièrement tous les paliers : Secrétaire Général, Vice-Président et ensuite Deputy-President.

Dans les faits, il oppose un sérieux élégant et mieux soigné que la légère minceur de sa silhouette. Il arbore un style parfaitement responsable et taillé. C’est en arrière-plan que tout se gâte et qu’il se housse dans des défis et des enjeux de taille que lui. Il parle en confiance d’une voix mesurée qui en vérité ne cache rien. Il est au clair même avec ses échecs au point qu’on croirait qu’il ne l’a pas. Mais pour avoir été Vice-Président et Conseiller Juridique Général de la JCI Bénin respectivement en 2018 et 2017, le jeu en valait sans doute la chandelle. Sauf que Comlan Tony Kouteh a su toujours vivre ses prises de confiance comme on vit des crises de conscience.

Alors, ce n’est pas nouveau de le voir aujourd’hui postuler à la vice-présidence de l’organisation au plan mondial. Ses atouts et son profil plaident pour lui. En 2019, il était membre du Comité de transformation numérique pour l’Afrique et le Moyen-Orient. L’année suivant, c’est à lui que s’adressait le Président Mondial en charge de l’Afrique et du Moyen-Orient s’adressait puisqu’il était son assistant. Sans oublier que cette année, Comlan Tony Kouteh est membre du Conseil pour le Développement de la même division de la JCI au plan mondial. Une reconnaissance qui traduit la stabilisation de ses sensations et l’acceptation de sa sentimentalité de leader. “Tony Kouteh est un endurant. Il sait définir le cap et travaille à l’atteindre”, témoigne Amos AVOCE, le CEO de Bénin Fintech (BFT) qui le connaît très bien.

Nul doute que désormais ce garçon né le 26 janvier 1986 est une pointure désormais planétaire de la Jeune Chambre Internationale (JCI). Pour avoir été Directeur des réunions internationales au sein de la succursale béninoise de l’organisation, il participait à toutes les conférences de zone et congrès mondiaux. Président local de la JCI Bénin le plus remarquable en 2016 après avoir été l’officier le plus remarquable de la JCI Cotonou en 2012, Comlan Tony Kouteh semble pour bien d’observateurs être le vice-président indiqué pour la saison 2022 et à même d’appuyer les organisations nationales assignées en promouvant aussi bien un plan stratégique et un plan d’action annuel de la JCI. La croissance de l’effectif et la viabilité de l’organisation peuvent lui être confié. Sans inquiétude trépanante.

Par Modeste TOFFOHOSSOU

Lire aussi

Laisser un commentaire

A propos de nous

Bénin Intelligent, média au service d’une Afrique unie et rayonnante. Nous mettons la lumière sur les succès, défis et opportunités du continent.

À la une

Les plus lus

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour être notifié de nos nouveaux articles. Restons informés!