Home Actualité Finale “Amos Champion’s league Langanfin” : Lanmalia Fc s’offre l’équipe de Domè 2-0

Finale “Amos Champion’s league Langanfin” : Lanmalia Fc s’offre l’équipe de Domè 2-0

Par Sêmèvo Bonaventure AGBON
0 Commentaire

La 4ème édition du tournoi Amos champion’s league Langanfin a vécu. Le terrain du Ceg1 Cana a accueilli, samedi 18 décembre le match décisif. Les équipes de l’arrondissement de Domè et Lanmalia Fc de Cana Gandjèkpindji ont croisé les crampons. Au bout de 90 minutes âprement disputées, la victoire a été arrachée par cette dernière face à un adversaire qui n’a pas aussi démérité.

Par Sêmèvo Bonaventure AGBON

Les débuts de ce match très attendu n’ont pas été excitants. Il aura fallu compter sur le dossard 14 pour voir le jeu s’intensifier. Roméo Akpo, l’attaquant de Lanmalia Fc d’un coup sec atteint le filet de l’adversaire en plein cœur. Nous sommes à 17h15, soit la 23e minute après le coup de sifflet donné à 16h52. La tension monte. De part et d’autres, tous prennent conscience de l’enjeu de cette finale. Alors les passes deviennent adroites. Plus de temps de répit hormis les brefs moments de corner. Le réveil de l’équipe de Domè n’a pu lui attirer les vibrations positives à la rescousse. Après plusieurs vaines tentatives, les Roses de Lanmalia Fc réussissent à les assommer davantage. Les Verts venaient d’encaisser au dépourvu le 2e but sur un tir rapproché du dossard 2 à la 35e minute. Durant les trois dernières minutes jusqu’à la fin de la première partie, le score est ainsi resté en faveur de Lanmalia.

17h42. À la reprise, l’équipe de Domè affiche d’entrée sa détermination à prendre la revanche. Mais entre passes mal négociées, une kyrielle d’occasion ratées et des tirs approximatifs, elle a dominé sans avoir pu franchir le filet de la partie adverse. Lorsque le maire David Zinsou Towèdjè s’installait à la tribune officielle autour de 17h 46, Domè venait de louper deux occasions de s’offrir au moins un but honorable. Une malchance qui se répète à 18h07. De sorte qu’aucun but n’aura été enregistré toute la seconde partie durant. Sur le score douloureux de 2-0 en défaveur donc des Verts, l’arbitre central Jean Djikenyedo a mis fin à la rencontre. « Nous avons perdu, c’est vrai, mais nous n’allons pas baisser les bras. Nous allons continuer par travailler afin d’améliorer nos performances lors les compétitions à venir », a promis le capitaine de l’équipe de Domè.

En battant ses vis-à-vis à 2-0, Lanmalia Fc confirme qu’elle est une « équipe têtue », comme l’a traitée le jeune leader. Les Roses ont soulevé, en effet, le trophée pour la troisième fois consécutive. Au-delà de tout, « C’est la commune de Zogbodomey qui a gagné », a modéré le maire David Zinsou Towèdjè. Et de souhaiter « que Amos Langanfin soit nombreux dans la commune. Je demande à la jeunesse d’être une référence comme mon frère Amos ».

Ayant assisté jusqu’à la fin, Dada Langanfin a observé que « C’est la chance qui fait le jeu ». Sinon, « à les voir sur le terrain ils sont en bon point. Je leur demande de maintenir leur performance », a-t-il déclaré à l’endroit de l’équipe de l’arrondissement de Domè. « Quant à ceux de Lanmalia Fc, ils ont gagné, on les supporte mais qu’ils se réorganisent sinon on constate que quand l’adversaire envoie la balle, deux de leurs équipes se jettent là-dessus », a-t-il reproché. « Je voudrais que nous puissions vraiment apprécier la qualité, l’esprit du jeu de l’équipe de l’arrondissement de Domè qui joue bien, selon-moi », a appuyé le promoteur Amos Langanfin.

Pendant que la population a envahi le terrain en scandant « Allez Lanmalia !», toutes les équipes ayant participé au tournoi ont été gratifiées. Médailles, maillots et ballons selon les cas. Un trophée à chacun des meilleurs gardien et buteur.

Au total, cette finale a sacré le triomphe de la convivialité et non des inimitiés avec la remarquable mobilisation des autorités au plus haut niveau.

Promouvoir le football à la base

Promouvoir le football à la base. De l’avis de Émile Kponoukon, secrétaire général de la Ligue départementale du Zou, ce tournoi éponyme contribue largement à cette ambition du gouvernement de Patrice Talon. Il a permis, a-t-il indiqué, de révéler les talents de la jeunesse en matière de cuire rond. « Nous avons de la valeur footballistique ici dans la commune de Zogbodomey ! », s’est-il exclamé. « Je souhaite qu’il y ait d’autres Amos Langanfin », a-t-il formulé. Vu ce dont il a été témoin lors de cette finale, il n’a pu dissimuler alors sa surprise de ne voir, chaque année, aucune équipe de la commune de Zogbodomey participer au championnat départemental amateur. « Je voudrais prier le maire de tout faire pour que la saison 2021-2022 que nous allons lancer très prochainement, qu’il y ait une ou deux équipes qui viennent de Zogbodomey qui est quand même une grande commune. En observant les petits jouer tout à l’heure j’ai constaté qu’il y a de la valeur footballistique et notre rôle c’est de promouvoir le sport à la base », a-t-il plaidé.
Les ambitions footballistiques du promoteur continuent de grandir pour la commune. Déjà, le jeune leader met le cap sur la formation d’une équipe Hommes après avoir réussi le pari chez les femmes. « Je vous informe que désormais Zogbodomey compte dans tout ce qui se fait dans le domaine footballistique. C’est pourquoi cette année, le 29 décembre prochain le club « Fondation Langanfin football club » joue la 2e division du championnat féminin. Zogbodomey a désormais un club féminin de 2e division. Je rassure mes frères joueurs, que Dieu nous prête longue vie, la saison prochaine Zogbodomey jouera la 3e division Homme. Je mettrai sur pied un club masculin de 3e division. Que nous puissions faire mieux connaître Zogbodomey, notre commune », a-t-il rassuré.

Une doléance qui n’a laissé personne indifférent a été exprimée par la tête couronnée. En suivant des reportages télévisés sur les stades en chantiers dans plusieurs départements, Dada Langanfin a noté que la commune de Zogbodomey a été délaissée. « Des stades ont été construits un peu partout. Nous sommes jaloux, on en n’a pas à Zogbodomey. Est-ce l’espace pour abriter une telle infrastructure qui nous manque ? non », a-t-il insisté, invitant le maire à plaider auprès du chef de l’État.

Lire aussi

Laisser un commentaire

A propos de nous

Bénin Intelligent, média au service d’une Afrique unie et rayonnante. Nous mettons la lumière sur les succès, défis et opportunités du continent.

À la une

Les plus lus

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour être notifié de nos nouveaux articles. Restons informés!