Home Actualité Établissements privés d’enseignement supérieur : Le grand ménage

Établissements privés d’enseignement supérieur : Le grand ménage

Par Sêmèvo Bonaventure AGBON
0 Commentaire

Fini le désordre ! Dans le rang des Établissements privés d’enseignement supérieur (Epes) le gouvernement mène une vaste opération d’assainissement à travers la Direction générale de l’enseignement supérieur (Dges).

Par Sènankpon DOSSOU

Sale temps pour tous les établissements d’enseignement supérieur “clandestins et illégalement installés au Bénin”. Au moins six d’entre eux ont vu leurs portes fermées dans les départements du Littoral et de l’Ouémé-Plateau ces trois derniers jours. L’opération est conduite par le Dges Youssao Abdu Karim soutenu par la Police républicaine et l’huissier de justice Me Hortence Bankolé. À Cotonou‚ informe le point focal du ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique (Mesrs)‚ il s’agit d’Iscom et l’Institut universitaire africain du Bénin. Dans les communes d’Ifangni et Igolo dans le Plateau‚ Poma university‚ Triumphant university‚ Edexel et Eltc ont été suspendus et fermés.


À ces Epes il est reproché le non-respect des textes en vigueur. Par exemple‚ l’ouverture de sections anglaises interdites depuis septembre 2021 dans les privés et de biens d’autres filières sans autorisation préalable. Aussi‚ ils n’ont pas présenté de candidats aux examens nationaux de licence et master depuis 2017. Les investigations de l’équipe ministérielle ont montré que le personnel administratif et les étudiants dans ces Epes sont pour la plupart des nigérians. Pire‚ leurs infrastructures ne répondent pas aux normes malgré le sursis d’un an (2019-2020) accordé à certains pour se mettre en règle.

L’opération se poursuivra et s’étendra aux autres département.

Lire aussi

Laisser un commentaire

A propos de nous

Bénin Intelligent, média au service d’une Afrique unie et rayonnante. Nous mettons la lumière sur les succès, défis et opportunités du continent.

À la une

Les plus lus

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour être notifié de nos nouveaux articles. Restons informés!