Home Actualité Aspiranat dans l’Enseignement supérieur : Le Dc Rogatien Tossou justifie l’ouverture aux masters spécifiques et la limitation d’âge à 45ans

Aspiranat dans l’Enseignement supérieur : Le Dc Rogatien Tossou justifie l’ouverture aux masters spécifiques et la limitation d’âge à 45ans

Par Sêmèvo Bonaventure AGBON
0 Commentaire

Aspiranat au supérieur : reçu sur la Radio nationale, le professeur Rogatien Tossou, directeur de cabinet du ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique (Mesrs) a apporté des clarifications sur l’inscription au fichier national des aspirants au métier d’enseignant du supérieur. Institué par le décret n°2022-150 du 2 mars, ce fichier numérique suscite, en effet, des réactions notamment concernant l’élargissement des diplômes requis aux masters spécifiques et la limite d’âge à 45ans. Extrait de ses clarifications sur l’aspiranat au supérieur.

Propos transcris par Sêmèvo Bonaventure AGBON

 

Marie-Léa Yemadjro : Le système d’ aspiranat au supérieur , de quoi s’agit-il ?

Professeur Rogatien Tossou : Il faut d’abord clarifier ce qu’on appelle aspirant au niveau des universités publiques du Bénin. L’aspirant que nous voulons avoir au niveau du ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique (Mesrs) est quelqu’un qui va s’inscrire sur la plateforme, donc sur le fichier national. Ce n’est pas comme au primaire ou au secondaire où l’aspirant est déjà en situation de classe. C’est ça la différence.

 

LIRE AUSSI: Aspiranat à l’Enseignement supérieur : Un décret instaure un fichier national et fixe les modalités d’inscription

 

Quand on s’inscrit sur la plateforme, quand on s’inscrit au fichier national on n’a pas de contrat. L’inscription au fichier national des aspirants à l’enseignement supérieur comme on le dit, c’est une opération ouverte au titre de chaque année sur appel à candidature à l’endroit de tous ceux qui ont un master spécifique ou bien un doctorat et qui désirent enseigner dans les universités publiques du Bénin. C’est cette opération qui va permettre au Mesrs de disposer d’une base fiable de personnes qui aspirent au métier d’enseignement dans le supérieur et cette inscription, conformément au décret n°2022-150 du 2 mars 2022 définissant les modalités d’organisation de l’inscription au fichier national des aspirants à l’enseignement supérieur, se fera en ligne sur une plateforme dont l’adresse sera communiquée à travers un appel à candidature qui sera bientôt lancé.

Qui sont ceux qui peuvent participer ?

Peuvent participer à cette opération toute personne de nationalité béninoise ou non titulaire d’un master spécifique ou d’un doctorat régulièrement obtenu dans les universités nationales ou d’un doctorat ou master régulièrement obtenu dans une université étrangère et reconnue au Bénin par la Direction générale de l’enseignement supérieur (Dges).

Pour le moment comme on n’a pas encore beaucoup de titulaires dans ces spécialités on a étendu ça aux titulaires de Master.

 

Des acteurs du secteur craignent l’ouverture du fichier à toutes les nationalités.

 

Le béninois détenteur d’un doctorat ou d’un master spécifique ne doit pas avoir une crainte. Quand on va lancer le fichier il faut qu’il s’inscrive comme les étrangers. Ce n’est pas seulement au Bénin qu’on veut recruter des étrangers. Il y a des béninois qui sont recrutés dans des universités étrangères. Quand nous allons par exemple au Sénégal il y a des béninois et béninoises qui dispensent des cours là-bas. Donc il n’y a pas de crainte à ce niveau.

Il y a aussi les doctorants qui espèrent être recrutés et qui sont étonnés que cette inscription en ligne soit ouverte à ceux qui sont détenteurs d’un master. Il y a également la question de la limitation d’âge à 45ans.

Les masters spécifiques qui sont retenus pour s’inscrire au fichier national…sont réservés à des domaines bien définis. Donc quand nous prenons l’Administration et la Gestion les cours qu’on dispense à l’École nationale d’administration (Ena); est-ce que vous pouvez nous dire le nombre de personnes qui ont le doctorat en administration du travail et de la sécurité sociale ?
O

a fait une évaluation. Il y en a peu. Ce sont surtout les professionnels qui donnent des cours par exemple à l’Ena; surtout des professionnels qui donnent des cours à l’Eneam à Cotonou. Donc voilà deux écoles qui sont concernées par les masters spécifiques.

On vient de créer l’Institut du cadre de vie en lieu et place de l’Igate -institut de géographie et aménagement du territoire. À l’Icav aujourd’hui on enseigne des cours d’urbanisme. Au Bénin nous avons combien de titulaires de doctorat dans ces spécialités ? Voilà la raison pour laquelle on a demandé au Ministère de mettre sur la plateforme le recrutement des titulaires de ces différents types de Master.

Il y a également les sciences techniques qui sont concernées par ces détenteurs de Masters spécifiques. Pourquoi ?

Quand nous prenons les journalistes au Bénin. Ceux qui enseignent à l’École nationale des sciences et techniques de l’information et de la communication (Enstic), nous avons combien de docteur en journalisme ? Ça se compte au bout des doigts. En musique, en multimédia également. Donc vous êtes titulaire ou détenteur d’un master et vous nous aidez à former ces étudiants.

Pour le moment comme on n’a pas encore beaucoup de titulaires dans ces spécialités on a étendu ça aux titulaires de Master.

 

LIRE AUSSI: Christine Nougbodé Ouinsavi : Candidate du Bénin au poste de Sg Cames

Pourquoi limiter l’âge à 45 ans ?

Comme vous le savez pour tout recrutement il faut se baser sur les textes. Et le texte qui régit ces recrutements c’est la loi 2015-18 du 1er septembre 2017 portant statut général de la Fonction publique. En son article 12 il est dit que pour se faire recruter à l’Enseignement supérieur comme enseignant dans les universités publiques il faut avoir au plus 45ans. Donc on ne doit pas dépasser 45ans. Dans les autres corps, enseignement secondaire et primaire, et dans l’administration générale c’est fixé à 40ans. Voilà pourquoi on ne doit pas dépasser 45ans à moins qu’on modifie la loi.

Lire aussi

0 Commentaire

Sounouvou avril 21, 2022 - 8:17 am

C’ést bien.Est ce qu’on peut qualifier un master en droit du numérique d’un master spécifique ?

Repondre
Bonaventure AGBON avril 21, 2022 - 1:05 pm

On se renseigne

Repondre
Antoine mai 18, 2022 - 3:06 pm

Comment s’inscrire ?

Repondre

Laisser un commentaire

A propos de nous

Bénin Intelligent, média au service d’une Afrique unie et rayonnante. Nous mettons la lumière sur les succès, défis et opportunités du continent.

À la une

Les plus lus

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour être notifié de nos nouveaux articles. Restons informés!