Home Actualité Délocalistion de la fête nationale à la place de l’amazone : La fin d’une épopée de souffrance 

Délocalistion de la fête nationale à la place de l’amazone : La fin d’une épopée de souffrance 

Par Sêmèvo Bonaventure AGBON
0 Commentaire

Le Bénin ne célébrera plus (jamais) sa fête nationale à l’Étoile rouge. La place du monument de l’amazone sur l’avenue de la Marina est désormais dédiée à cette cause. Cette délocalisation marque la fin d’une époque de souffrance des usagers et constitue un gain pour la ville de Cotonou.

 

LIRE AUSSI : Célébration du 1er août 2022 : Sentiment unanime de fierté

 

En effet, organiser les manifestations de la fête de l’indépendance à l’Étoile rouge, place très stratégique dans la circulation à Cotonou, nécessitait sa fermeture pour des raisons de sécurité. Plusieurs rues ou artères étaient barricadées et interdites aux passagers.

À chaque fois, des plans de circulation dans la ville étaient alors réalisés et diffusés. Ce qui génère de nombreux désagréments aux populations pendant des jours. Ainsi, le citoyen qui faisait aisément ses courses, voyait son trajet s’allonger. Il était contraint à de longs et harassants contournements avant de rejoindre sa destination au nom d’une célébration qui devrait lui être source de joie.

 

LIRE AUSSI : 62e édition de la fête nationale : Une célébration plutôt féministe

 

 

Ce 1er août 2022, la fête nationale a été célébrée en beauté sans qu’aucun citoyen n’ait vécu l’enfer dans son droit de se déplacer librement.

Par Sêmèvo B. AGBON

Lire aussi

Laisser un commentaire

A propos de nous

Bénin Intelligent, média au service d’une Afrique unie et rayonnante. Nous mettons la lumière sur les succès, défis et opportunités du continent.

À la une

Les plus lus

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour être notifié de nos nouveaux articles. Restons informés!