Home Actualité Présence des femmes au Parlement : L’Inf s’attèle à un réel impact

Présence des femmes au Parlement : L’Inf s’attèle à un réel impact

Par Sêmèvo Bonaventure AGBON
0 Commentaire

L’Institut national de la femme (Inf) organise jeudi 9 mars, une grande rencontre dans le cadre de la Journée internationale de la femme édition 2023. Elle porte sur le thème « 29 femmes au parlement, et maintenant ? ». L’institut recherche des voies et moyens pour favoriser un réel impact de la présence des femmes à l’Assemblée nationale.

Par Emeric Chabi OKOUPELI

La 9ème législature où les femmes tiennent 24 sièges exclusifs, est doublement particulière : historique et courte. L’Institut national de la femme (Inf) travaille à ce que la présence des femmes comble les attentes à l’issue de ce mandat. Il leur garantit alors son accompagnement durant tout le mandat.

LIRE AUSSI : Approbation du Pta de l’Institut national de la femme : Claudine Prudencio décline les grands axes de ses actions

« La particularité de ce mandat, c’est qu’il est court. Nous avons une nouvelle cohorte de femmes qui a un court mandat, qui a peu de temps pour faire ses preuves. Et c’est extrêmement important parce que c’est ça qui permettra dans trois ans de dire, qu’elles ont laissé des empreintes. Donc c’est une bonne chose que de voter pour les femmes. Cela va permettre de créer un contexte favorable dans 3 ans à une réédition de la mesure spéciale », explique à ‘’Bénin Intelligent’’ Me Huguette Bokpè Gnacadja, Secrétaire exécutive de l’Inf.

Aujourd’hui, l’Institut national de la femme s’engage non seulement à célébrer ces femmes, mais aussi à les accompagner. Au cours de la rencontre d’échanges qui se déroule au lendemain de la Journée internationale des droits de la femme, il est prévu une causerie pour écouter ces 29 femmes députées, leur combat, leur vision et les priorités sur lesquelles elles mettront l’accent pour réussir leur mandat.

Cette activité permettra également de mesurer l’influence de la mesure spéciale des 24 sièges pour les femmes et déterminer les enjeux afin de maintenir les acquis et inspirer d’autres jeunes femmes. Y sont attendus, les femmes députées, des responsables de partis politiques, des enseignants-chercheurs et d’autres femmes de divers secteurs d’activités.

Réforme majeure

Au Bénin, un grand pas a été franchi dans la promotion de la femme au Bénin. De 7,23% de présence féminine à l’Assemblée nationale au cours de la législature précédente, ce taux est passé à 25,68% en 2023. Une première, grâce à la réforme du Code électoral qui réserve exclusivement 24 sièges aux femmes au Parlement.

LIRE AUSSI : 74ème journée internationale des droits de l’homme : Clément Capo-Chichi et la Cbdh célèbrent la femme

Les législatures précédentes, moins d’une dizaine de femmes étaient parvenues à se faire élue au Parlement. Contre cette situation, une discrimination positive est introduite dans le Code électoral. Elle réserve un siège exclusivement aux femmes par circonscription électorale. Ce qui a permis d’avoir 24 députées de plus à l’issue des législatives de 2023. Autrement, le Parlement n’aurait que 4 femmes élues députées en janvier 2023.

Au parlement Rwandais, les femmes sont 63%, au parlement sénégalais, 44% ; au Togo 17,5% et au Niger 15%.

Lire aussi

Laisser un commentaire

A propos de nous

Bénin Intelligent, média au service d’une Afrique unie et rayonnante. Nous mettons la lumière sur les succès, défis et opportunités du continent.

À la une

Les plus lus

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour être notifié de nos nouveaux articles. Restons informés!