Home Actualité Expérience Tèbè, pdt du Mpl a/s rencontre Talon-Houndété : « Le dialogue entre les forces de l’opposition et le gouvernement reste une solution »
Expérience Tèbè

Expérience Tèbè, pdt du Mpl a/s rencontre Talon-Houndété : « Le dialogue entre les forces de l’opposition et le gouvernement reste une solution »

Par Sêmèvo Bonaventure AGBON
0 Commentaire

Le président du parti Mouvement populaire de libération (Mpl) Expérience Tèbè se réjouit de la rencontre lundi 24 avril, entre le président Patrice Talon et Eric Houndété, prochain chef de file de l’Opposition. Même s’il estime que seul le président du parti Les Démocrates « peut juger de l’opportunité ou non » de cette audience, le premier responsable du Mpl pense « que le dialogue entre les forces de l’Opposition et le gouvernement reste une solution au problème que vivent les forces de l’Opposition en ce moment dans le pays ».

Par ailleurs, Expérience Tèbè relève des points d’insatisfaction par rapport à cette audience. Il s’agit surtout des questions qu’il juge importantes mais qui sont souvent snobées par le chef de l’Etat toutes les fois qu’il rencontre les forces de l’Opposition. Entretien !

Propos recueillis par Raymond FALADE

Bénin Intelligent : Bonjour M. Expérience Tèbè.  Le chef de l’Etat Patrice Talon a reçu en audience lundi, le président du parti Les Démocrates (prochain chef de file de l’Opposition). Cette audience est-elle opportune selon vous ?

Expérience Tèbè, pdt du Mpl : En ce qui concerne l’opportunité, seul le président Eric Houndété peut juger de l’opportunité ou non parce que c’est lui qui l’a demandé. Mais pour notre part, nous pensons que le dialogue entre les forces de l’Opposition et le gouvernement reste une solution au problème que vivent les forces de l’Opposition en ce moment dans le pays. Donc, c’est en échangeant, en discutant des questions qui nous concernent qu’on peut arriver à nous entendre et dégager des solutions pour l’avenir. Mais du reste, c’est le président Eric Houndété qui peut apprécier de l’opportunité ou non de l’audience à lui accordée.

L’un des principaux sujets abordés est la nomination prochaine du chef de file de l’opposition. Eric Houndété avait-il besoin d’aller en parler avec le chef de l’Etat puisque cela est prévu déjà dans la Constitution révisée ?

En ce qui concerne la nomination du chef de file de l’opposition, je pense qu’il est d’une évidence que cette question soit abordée entre les deux hommes qui se sont vus parce que cela fait partie des sujets qui sont d’actualité. Toutefois, c’est une question réglée déjà non seulement par la Constitution mais également par la loi sur le statut de l’opposition. A partir de ce moment, je pense qu’il n’y a pas grand-chose à mettre sous la dent. Je pense que les choses devront se faire en temps opportun.

La loi d’amnistie proposée par le parti Les Démocrates n’a pas été occultée au cours de cette audience. Quelle est la position du Mpl par rapport cette loi qui vise la libération « des prisonniers politiques » et le retour au pays « des exilés » ?

En ce qui concerne la loi d’amnistie pour les prisonniers politiques, il ne serait pas superflu de rappeler que notre parti le Mpl ait été le tout premier à travers un communiqué en avril 2021 au lendemain même de l’arrestation de madame Reckya Madougou, à fustiger son arrestation et à demander sa libération immédiate. Dès lors, beaucoup d’efforts ont été fournis dans ce sens par les uns et les autres et je pense que chacun de son côté et des moyens dont il dispose essaye de jouer sa partition pour que ces compatriotes qui se retrouvent aujourd’hui dans les liens de la détention puissent recouvrer leur liberté et que ceux qui sont en exil puissent retrouver leur terre natale.

Nous soutenons toutes les démarches tendant à faire recouvrir la liberté à ces compatriotes et c’est tout à fait normal que nous souhaitions que cette loi puisse aboutir rapidement.

Donc, c’est tout à fait normal que ceux qui ont initié la loi d’amnistie, les députés de l’Opposition ayant initié la loi, se battent autour pour que cette loi puisse prospérer. C’est tout à fait normal. Nous sommes au niveau du Mpl [Mouvement populaire de libération, ndlr] dans la même dynamique. Nous avons essayé de jouer notre partition en son temps en dénonçant ces arrestations, en demandant leur libération. Et également après le procès, nous avons au cours d’un point de presse dénoncé ces condamnations et demander la libération de ces compatriotes dont le pays a besoin des apports pour l’animation de la vie politique, pour également les questions de développement auxquelles nous sommes confrontées. Nous soutenons toutes les démarches tendant à faire recouvrir la liberté à ces compatriotes et c’est tout à fait normal que nous souhaitions que cette loi puisse aboutir rapidement.

Avez-vous des points d’insatisfaction par rapport à cette audience ? C’est-à-dire des sujets que les deux personnalités auraient pu aborder mais qui auraient été mis de côté ?

En termes d’insatisfaction par rapport à cette audience, chaque fois que le chef de l’Etat reçoit les personnalités de l’opposition, nous aurions souhaité que des questions touchant à la vie sociale du pays, les questions qui touchent surtout la jeunesse, la précarité, les questions de chômage et également de la pauvreté ambiante soient abordées et que des engagements concrets soient pris au niveau de l’Exécutif ou du moins que des débuts de solutions soient proposés. C’est cela qui nous dérange chaque fois autour des nombreux débats politiques qui se font. Nous n’avons pas l’impression qu’il ait un début de solution sur ces questions. C’est peut-être là encore que nous sommes restés un peu sur notre soif et on espère que d’ici à là que le gouvernement à travers son chef puisse vraiment réagir en face de ces problèmes qui sont très cruciaux pour le moment actuellement pour le peuple béninois.

Merci.

LIRE AUSSI : Remaniement ministériel : Talon n’a pas sorti les ministres qu’il faut

LIRE AUSSI : Rencontre Talon-Houndété : Des points d’insatisfaction

Lire aussi

Laisser un commentaire

A propos de nous

Bénin Intelligent, média au service d’une Afrique unie et rayonnante. Nous mettons la lumière sur les succès, défis et opportunités du continent.

À la une

Les plus lus

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour être notifié de nos nouveaux articles. Restons informés!