Home Actualité Journées médias Bénin 2023 : Détente autour de la boule à Djadjo
Pétanque

Journées médias Bénin 2023 : Détente autour de la boule à Djadjo

Par flat
0 Commentaire

Des professionnel.les des médias issus de différents organes de presse se sont retrouvés samedi 20 mai à Abomey-Calavi sur l’aire de jeu du Centre international de perfectionnement de pétanque à (Cifop) de Djadjo. Occasion de découverte de la discipline sportive qu’est la pétanque pour certains, la rencontre a surtout permis aux journalistes de se détendre.

« On se voit à peine sur les reportages et à peine on se salue. Aujourd’hui on a le temps de partager non seulement un terrain de pétanque mais aussi une restauration. Moi je dis, c’est vraiment la confraternité et la presse béninoise en a besoin », apprécie Damien Tolomissi, rédacteur en chef du quotidien ‘’Gaskiyani Info’’. Gisèle Kpokonou, du journal ‘’La Bousssole’’ n’avait jamais côtoyé la pétanque. « C’est la toute première que j’ai touché à la boule, j’ai aimé », avoue-t-elle».

Les cadres de la Fédération nationale de pétanque ont fait de la rencontre une vraie séance d’initiation aux règles de la pétanque. « Tout le monde s’est bien amusé. Les néophytes par rapport à la pétanque ont également apprécié cette journée », a noté Guy Tronnou, directeur technique national de la Fédération nationale de pétanque et aussi directeur technique de la Fédération africaine de pétanque. Il confie avoir surtout admiré la curiosité des hommes et femmes de média face à la pétanque. Le Bénin accueille prochainement la 50ème édition du Championnat du monde de pétanque.

La dernière activité des JMB 2023 est un atelier de formation. Il se tient vendredi 26 mai à Grand Popo sur le thème : “Changements climatiques et rôle des médias pour une population plus résiliente”. Il porte le sceau officiel du président de l’Assemblée nationale.

Par la Rédaction

———————————————————-

  • « Il faut répéter ces moments… »

C’est une très bonne séance. Il faut répéter ces moments pour s’imprégner de temps en temps des nouvelles règles d’une discipline sportive qu’est la pétanque, surtout que le Bénin organise la 50ème édition du championnat du monde d’ici quelque mois.

Je félicite ‘’Elan Média’’ car c’est une très bonne initiative. Vous avez vu aujourd’hui qu’on a essayé la pratique, on a su les difficultés que rencontrent les athlètes lorsqu’on joue à la pétanque, lorsqu’on est dans le cerceau comment il faut pointer, comment il faut débarrasser la boule de ton adversaire ou essayer de jouer un carreau pour avoir le point.

Cette initiative, si on peut la répéter plusieurs fois avant la prochaine  édition du mondial ce serait plus bénéfique.

Pensez-vous que cette séance apporte quelque chose à la confraternité ?

Regardez l’ambiance, les doublets que nous avons formés, regardez les jeunes qui ne sont même pas journalistes mais qui sont là et qui sont venus s’essayer aussi. A partir de là on peut parler de la confraternité, de la consolidation des amitiés, des relations parce qu’il y a plusieurs organes de presse qui se sont retrouvés ici. Le simple fait de s’échanger, de se dire bonjour, le simple fait de se retrouver dans la même équipe, le fait d’être dans la même dynamique c’est le meilleur réseau qu’on peut avoir, c’est la meilleure solution de se réunir parce qu’on n’a pas souvent du temps. On se voit à peine sur les reportages et à peine on se salue. Aujourd’hui on a le temps de partager non seulement un terrain de pétanque mais aussi une restauration. Moi je dis, c’est vraiment la confraternité et la presse béninoise en a besoin.

Damien Tolomissi, rédacteur en chef du quotidien Gaskiyani’ Info.

 

  • « J’ai aimé »

C’est la toute première que j’ai touché à la boule, j’ai aimé. J’ai besoin d’un peu de concentration.

Mon équipe n’a pas gagné. Je suis novice donc je me suis essayé, j’ai fait de mon mieux.

Cette activité a permis qu’on se rassemble autour de la pétanque, s’amuser et de laisser le stress loin de nos habitudes de stylos, bloc note.

Gisèle Kpokonou, journaliste à ‘’La Bousssole’’

 

  • « Votre démarche a été vraiment salutaire »

C’est tout à fait normale cette journée d’animation pour les journalistes. La pétanque est une discipline sportive et vous êtes venus aujourd’hui pour vous imprégner de son fonctionnement, ses règles. C’est une joie pour nous de vous savoir à nos côtés. Tout le monde s’est bien amusé.

Les néophytes par rapport à la pétanque ont également apprécié cette journée.

Comment avez-vous trouvé la performance des journalistes, leur comportement sur le terrain ?

Le comportement c’est d’abord la curiosité. On ne peut pas tout connaître, on ne peut pas tout savoir. Donc venir essayer de pratiquer ce sport pour mieux comprendre, parce que vous faites des reportages. Quand vous faites des reportages sur une discipline il faut que vous soyez à fond dedans et que vous compreniez réellement cette discipline avant d’en parler. Votre démarche a été vraiment salutaire.

Guy Tronnou, directeur technique (Dt) national de la Fédération nationale de pétanque et Dt Afrique auprès de la Fédération africaine des sports boule.

Quelques images de la séance d’exhibition

 

LIRE AUSSIGeorges Amlon : « Si on n’a pas de bonnes informations dans un journal, le tort est toujours partagé »

LIRE AUSSI“Journées Médias Bénin” : L’initiative présentée à Louis Vlavonou, son parrainage sollicité

 

Lire aussi

Laisser un commentaire

A propos de nous

Bénin Intelligent, média au service d’une Afrique unie et rayonnante. Nous mettons la lumière sur les succès, défis et opportunités du continent.

À la une

Les plus lus

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour être notifié de nos nouveaux articles. Restons informés!