Home Actualité Hypertension artérielle et diabète à Porto-Novo : L’Ong cœur d’Ange détecte 130 nouveaux cas
Hypertension artérielle et diabète

Hypertension artérielle et diabète à Porto-Novo : L’Ong cœur d’Ange détecte 130 nouveaux cas

Par Sêmèvo Bonaventure AGBON
0 Commentaire

La deuxième édition de la campagne de dépistage gratuit de l’hypertension artérielle (Hta) et du diabète organisée par l’Ong cœur d’Ange s’est déroulée du 15 au 21 mai à Porto-Novo au profit des 1er, 3e et 5e arrondissements. Elle a porté sur le thème : « Imaginons un monde sans Hta et diabète ».

Par Raymond FALADE

Sur un total de 298 personnes dépistées au cours de cette campagne, 130 cas positifs ont été enregistrés ; soit 104 hypertendus et 26 diabétiques. Sur cet effectif, il s’avère que l’hypertension artérielle est notamment présente chez les tranches d’âge 25-49 ans (41 cas) et plus encore chez les sujets âgés de 50 ans et plus (63 cas). La même tendance s’observe quant au diabète.
« Les cas positifs enregistrés dénotent de l’utilité de cette activité parce qu’il y en a qui sont hypertendus ou ont un taux élevé de glycémie mais ne se connaissent pas », relève Lydel Cady Dandjinou, président de l’Ong Cœur d’ange.
L’objectif visé lors de cette seconde édition n’a pas été atteint. L’Ong espérait une cible de 1500 personnes à dépister dans les 3 arrondissements cumulés. Mais elle a été confrontée au problème de mobilisation. « Le message n’est pas passé comme il le fallait au sein de la communauté », a reconnu le premier responsable.
Néanmoins, tout comme à la précédente édition les statistiques de cette année mènent à la même conclusion : l’hypertension artérielle et le diabète sévissent en silence au sein de la population. L’an dernier, 312 cas ont été diagnostiqués positifs sur un total de 1005 personnes dépistées. Autrement, une personne sur 3 est hypertendue ou diabétique. « Cette activité – [la campagne de dépistage, ndlr]- était nécessaire. Les cas positifs montrent que nos parents sont malades et qu’ils ne le savent pas », avait commenté Gertrude Nadia Dossa, cheffe du 2ème arrondissement pris en compte lors de la première édition tenue du 14 au 17 septembre 2022.

Conseils

Les personnes dépistées positives du diabète et de l’hypertension artérielle, sont invitées à « se rapprocher des centres de santé environnant pour pouvoir se prendre en charge », exhorte Lydel Cady Dandjinou. Il s’agit d’une « question de santé publique et il était nécessaire quand même que les acteurs sociaux puissent véritablement mettre la main à la pâte pour pouvoir lutter contre ces deux affections ». Le dépistage précoce est capital. « C’est au cours d’une consultation pour toute autre affection (maux de tête, mal de ventre, paludisme,) après diagnostic qu’on remarque que tel patient a un chiffre tensionnel élevé ou sa glycémie est élevée », souligne Lydel Cady Dandjinou.

L’hypertension artérielle peut entrainer des troubles irréversibles. « On peut aller de la perte de vue à une insuffisance cardiaque ou un accident cardio vasculaire. Ce sont les affections irréversibles », poursuit Lydel Cady Dandjinou, président de l’Ong Cœur d’ange. Pour le diabète, « une glycémie très élevée peut vous causer d’énormes conséquences. Vous pouvez passer par le coma, perdre la vie. Ce sont carrément les affections qui silencieusement vous nuisent progressivement et ce n’est que tardivement que vous découvrez cela », explique-t-il. Donc, « il est important que vous rapprochez des centres de santé qui sont beaucoup plus proches de la population et vous faire dépister très tôt quel que soit votre état de santé».

Hypertension artérielle

L’édition 2023 de la campagne de dépistage gratuit a été marquée également par des séances de discussion sur l’Hta et le diabète à travers différents panels avec plusieurs spécialistes, dont un cardiologue, une nutritionniste et un endocrinologue. L’initiative de l’Ong Cœur d’Ange s’inscrit dans un contexte où les maladies non transmissibles telles que l’hypertension artérielle (Hta) et le diabète sont de plus en plus fréquentes en Afrique. Selon l’Organisation mondiale de la Santé, les maladies non transmissibles représenteraient 63% des décès sur le continent.
La campagne de dépistage s’est achevée par une marche sportive.

LIRE AUSSI : Hypertension artérielle et diabète : À Porto-Novo, des chiffres qui interpellent

Lire aussi

Laisser un commentaire

A propos de nous

Bénin Intelligent, média au service d’une Afrique unie et rayonnante. Nous mettons la lumière sur les succès, défis et opportunités du continent.

À la une

Les plus lus

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour être notifié de nos nouveaux articles. Restons informés!