Home Culture Séances de prières à la ‘’Fondation Hôxo Nubudo’’ : Le Bénin placé sous la protection des déités Hôxo
Hôxo Nubudo

Séances de prières à la ‘’Fondation Hôxo Nubudo’’ : Le Bénin placé sous la protection des déités Hôxo

Par flat
0 Commentaire

Des adeptes de la déité Hôxo se sont retrouvés vendredi 2 juin au siège de la Fondation Hôxo Nubudo, à Womè, Godomey-Togoudo dans la commune d’Abomey-Calavi. Le rassemblement a été initié par Dah Aké Oundjèglo Kpiliguidi, roi des jumeaux et président de la Fondation. Ils ont imploré la clémence des Hôxo sur la communauté religieuse et le Bénin entier.

Par Béni AGBAYAHOUN

Le choix de tenir cette cérémonie le premier vendredi du mois de juin revêt un caractère particulier, a précisé Dah Aké Oundjèglo. Le mois de juin est « un mois de repos pour plantes et déités ». « En cette période, les sorcier.ères (de mauvaises fois) se déchainent pour faire souffrir les populations », a-t-il expliqué.

Le moment est donc propice de s’en remettre à la protection des Hôxo pour passer sereinement cette période qui court « de juin à septembre ». De la purification au rite de pardon et d’expiation, le dignitaire et maître des lieux a invité les adeptes des Hôxo à implorer leur clémence pour les fautes commises. Il a ensuite procédé au rite du « vèvè dido » qui a consisté à offrir à la déité, une préparation spéciale pour la circonstance. Les adeptes se sont soumis à leur tour audit rite, avant de se laisser édifier par les recommandations du roi des jumeaux.

Ils ont eu droit à quelques préceptes sur les Hôxo. « Hôxo [le jumeau] ne pleure pas, il chante, Hôxo ne meurt pas, il va en forêt … et quand Hôxo te choisit, te mandate, tu n’as d’autre choix que d’obéir », a indiqué celui qui est, par ailleurs président des Jumeaux de l’Atlantique et du Littoral. Compte tenu de la « gravité » du mois qui commence, le président de la Fondation Hôxo Nubudo a appelé les adeptes à éviter les pluies de cette période. Il a également appelé les praticiens des cultes endogènes à se rapprocher de leurs ainés pour en savoir plus sur les bons gestes à adopter pour ne pas irriter les déités.

Perpétuer

Aux adeptes, il a recommandé la culture de la paix, de l’amour et du pardon car « Hôxo gratifie ceux qui savent se tenir et respectent les règles de la société ». En bon père de famille, Dah Aké a adressé d’intenses prières à la divinité pour la protection des adeptes, mais également pour la paix, la prospérité et la cohésion sociale au Bénin.

La cérémonie s’est poursuivie par l’offrande du repas, « vèyi [haricot] » et des fruits aux Hôxo, puis au partage de ce même repas en signe de communion. « L’offrande de fruit à la déité des jumeaux est une « pratique ancestrale avec laquelle il faut renouer ». Et pour le faire, il y a « la manière ». C’est donc aussi dans le but de montrer aux adeptes l’importance de cette offrande et ses principes que Dah Aké Oundjèglo a initié la cérémonie. Une cérémonie qu’il entend pérenniser et qui va se dérouler « tous les premiers vendredis du mois », a-t-il annoncé.

Dah Aké Oundjèglo Kpiliguidi est le roi des jumeaux, président des jumeaux de l’Atlantique et du Littoral et président de la Fondation Hôxo Nubudo. Il est celui qui a repris le flambeau des cérémonies et honneurs rendus à la déité Hôxo depuis 2016 avec pour mission, de révéler ladite déité à ceux et celles qui ne la connaissent pas.

 

LIRE AUSSIInculturation dans l’Église et colère du monde du Vodun : Regard d’un théologien wesleyen béninois

LIRE AUSSI:

Lire aussi

Laisser un commentaire

A propos de nous

Bénin Intelligent, média au service d’une Afrique unie et rayonnante. Nous mettons la lumière sur les succès, défis et opportunités du continent.

À la une

Les plus lus

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour être notifié de nos nouveaux articles. Restons informés!