Home Actualité Biennale internationale d’art contemporain de Venise : Participation inédite du Bénin avec 4 artistes confirmés
Biennale

Biennale internationale d’art contemporain de Venise : Participation inédite du Bénin avec 4 artistes confirmés

Par Sêmèvo Bonaventure AGBON
0 Commentaire

Pour la première fois de son histoire, le Bénin est invité à la biennale internationale d’art contemporain de Venise en Italie. Quatre artistes vont défendre les couleurs nationales au cours de cette 60e édition qui se déroulera en avril 2024.

Par Raymond FALADE

Moufouli Bello, Chloé Quenum, Ishola Akpo et Romuald Hazoumé sont les représentants du Bénin à cette biennale internationale d’art contemporain de Venise.

Les artistes sélectionnés ont été identifiés après un travail minutieux du comité curatorial désigné par le ministre du Tourisme, de la culture et des arts Jean Michel Abimbola, président du comité d’organisation.
Le choix des artistes est bien équilibré. Deux femmes et deux hommes. Moufouli Bello est née au Bénin en 1987. Elle est une artiste plasticienne et numérique passée par le Fresnoy – Studio National des arts contemporains. Chloé Quenum, née en France en 1983 est artiste plasticienne de la diaspora béninoise qui travaille sur des matériaux multiples. Ses œuvres sont entrées dans plusieurs collections publiques et privées, notamment la Fondation Hermès.
Artiste photographe, Ishola Akpo, est connu pour ses œuvres emblématiques sur les reines du quotidien. Né en Côte d’Ivoire en 1983, son travail fait partie des collections du musée du Quai Branly-Jacques Chirac. Quant à Romuald Hazoumé, il est le « Arê », terme qui sert à désigner les artistes itinérants du temps de la royauté chez les Yoruba. Né au Bénin en 1962, sa renommée est internationale et son travail fait partie des plus grandes collections : British Museum à Londres, Musée Barbier-Mueller à Genève et National Museum of African Art, Smithsonian Institution à Washington.

Lors d’un point de presse animée vendredi 28 juillet à Cotonou, ces artistes ont été présentées aux hommes des médias. L’invitation du Bénin à cette biennale par son président Roberto Cicutto, est une fierté pour les acteurs du Tourisme, de la culture et des arts du Bénin. « Cette participation inédite s’inscrit dans la dynamique engagée par la République du Bénin pour la valorisation de sa création contemporaine et plus largement dans la politique culturelle orchestrée par le président Patrice Talon marquée par la restitution des trésors royaux du Bénin et l’exposition diptyque contemporaine et historique « Art du Bénin, d’hier et d’aujourd’hui, de la restitution à la révélation » à Cotonou, puis le volet contemporain à Rabat » se félicite le gouvernement.

Féminisme africain

« Everything precious is fragile », c’est le titre du pavillon que le Bénin entend présenter à cette biennale. Il s’agit à travers les thématiques de la spiritualité, du vodun, de l’amazone et de la traite négrière de présenter le féminisme africain et singulièrement béninois. Le pavillon du Bénin est produit par l’Agence de développement des arts et de la culture (Adac). Créée le 24 mai 2023 au Bénin, elle a pour mission de promouvoir l’économie culturelle et artistique dans les disciplines des arts visuels, du cinéma, des arts de la scène, du livre et de la lecture.

Rejoignez-nous sur Telegram pour plus d’entretiens, reportages et analyses exclusifs 

Les artistes sélectionnés ont remercié le comité curatorial qui a, à sa tête Azu Nwabogu a remercié le gouvernement pour l’honneur qui est leur fait. Du haut de ses 45 ans d’expérience, Romuald Hazoumé reconnait « qu’on aura mal ». « Ça va être très difficile » croit-il même si l’espoir est permis. Justement, « c’est parce que c’est difficile qu’on a choisi des artistes que vous voyez », le curateur, le commissaire du pavillon José Pliya… a répondu Jean Michel Abimbola.

Le ministre a rassuré tous les artistes que le gouvernement mettra tout en œuvre pour que les représentants béninois ne fassent piètre figure à cette rencontre internationale d’art contemporain.

LIRE AUSSI : Rencontre-discussion en hommage à Ludovic Fadaïro : Partage de visions avec la jeune génération

LIRE AUSSI : “Biennal de Dakar‚ Galerie Vallois‚ art contemporain‚ Bénin‚ Espace Le Centre”

Lire aussi

Laisser un commentaire

A propos de nous

Bénin Intelligent, média au service d’une Afrique unie et rayonnante. Nous mettons la lumière sur les succès, défis et opportunités du continent.

À la une

Les plus lus

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour être notifié de nos nouveaux articles. Restons informés!