Home Actualité Bénin : Les coups d’État font leur première victime dans la presse
La Gazette du Golfe

Bénin : Les coups d’État font leur première victime dans la presse

Par flat
0 Commentaire

La Haac, l’institution de régulation a suspendu «jusqu’à nouvel ordre» à travers une décision datée du 8 août, “La Gazette du Golfe”, un groupe de presse panafricain comprenant plus de 3 médias (télévision, radio et un hebdomadaire éponyme fondé depuis 1988). La mesure touche également à tous leurs canaux digitaux.

La Gazette du GolfeLa Gazette du Golfe

La Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication reproche à la maison de faire l’apologie des coups d’État. Elle avait diffusé le 3 août un communiqué invitant les acteurs des médias à «faire preuve de plus de professionnalisme et au respect scrupuleux des dispositions constitutionnelles et légales dans le traitement de l’information relative à l’apologie des coups d’État en Afrique et dans la sous région ».

« Le coup d’État est qualifié de crime selon notre loi fondamentale et son apologie, un délit », soulignait le président de la Haac, Rémi Prosper Moretti.

Sur ses antennes, le groupe de presse La Gazette du Golfe a donné lecture de l’intégralité de la décision de la Haac avant de mettre la clé sous le paillasson.

La suspension de “La Gazette du Golfe” fait des mécontents dans la presse. «On peut sanctionner s’il y a faute, abus. Mais suspendre, c’est exagéré. On est des médias», objecte un professionnel.

Le sort des employés préoccupe.

Par Sêmèvo Bonaventure AGBON 

 

LIRE AUSSI: Niger : Le très improbable rétablissement du président Bazoum

 

 

Lire aussi

Laisser un commentaire

A propos de nous

Bénin Intelligent, média au service d’une Afrique unie et rayonnante. Nous mettons la lumière sur les succès, défis et opportunités du continent.

À la une

Les plus lus

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour être notifié de nos nouveaux articles. Restons informés!