Home Actualité Union progressiste le Renouveau : Les instances dirigeantes élargies
UpR

Union progressiste le Renouveau : Les instances dirigeantes élargies

Par Sêmèvo Bonaventure AGBON
0 Commentaire

Les nouvelles instances dirigeantes du parti Union progressiste le renouveau (UpR) sont désormais le Bureau politique, la Direction exécutive nationale et la Haute direction politique. Les différentes modifications et autres innovations aux statuts et textes fondamentaux du parti ont été approuvées lors d’une session ordinaire samedi 12 août à Cotonou.

Par Raymond FALADE

Le bureau politique de l’Union progressiste le Renouveau (UpR) s’est agrandi. Il est passé à plus de 300 membres. La Direction exécutive nationale, elle, s’est renforcée et le présidium de 3 membres a laissé place à la Haute direction politique avec désormais 9 membres. Elle est présidée par le professeur Joseph Fifamin Djogbénou; la vice-présidente est occupée par Mariam Chabi Talata Zimé.

Conformément aux dispositions des statuts modifiés, le bureau politique a pour mission d’installer les autres organes dirigeants du parti conformément aux articles 136, 137 et 138.
L’article 136 stipule que les organes centraux au cours de la période transitoire sont : le Bureau politique, la Direction exécutive nationale et la Haute direction politique.

L’article 137 du texte indique que « dès l’adoption des différentes modifications aux statuts, le Bureau politique est mis en place conformément aux nouvelles dispositions ». Les membres des autres organes notamment la Direction exécutive nationale et la Haute direction politique sont à titre transitoire désignés par le bureau politique. Le bureau politique et les autres organes administratifs à titre transitoire dirige le parti jusqu’à son congrès.

Le bureau politique du parti dispose des pouvoirs les plus étendus à l’exception de la dissolution du parti selon l’article 138. « C’est suivant ces dispositions de notre parti que vous, en tant que bureau politique, vous procédez, à la mise en place des autres organes », a déclaré la directrice de l’administration du parti Christelle Houndonougbo.

L’enjeu

Les responsables des nouvelles instances de l’Union progressiste-le Renouveau sont conscients de l’immensité de la tâche qui les attend. « L’enjeu aujourd’hui, c’est le rassemblement », a indiqué le président de la Haute direction politique, Joseph Djogbénou.

« Un parti qui ne se rassemble pas ne peut pas prétendre diriger le pays. Un parti qui n’a pas confiance en lui-même ne peut pas solliciter la confiance du pays. Nous sommes tenus de nous rassembler. Nous sommes tenus d’avoir confiance en nous-mêmes », a-t-il poursuivi.
L’ancien président de la Cour constitutionnelle insiste alors sur le « défi de responsabilité » pour y parvenir. Car, « le peuple nous attend, nous avons rendez-vous avec lui et nous devons répondre à ce rendez-vous ».

La marche ne pas doit se faire « de manière dispersée, mais de manière ordonnée ». Joseph Djogbénou a précisé à ‘’ses camarades’’ que « c’est le bureau politique qui est l’organe le plus important ». Ainsi donc, « la Direction exécutive nationale ne fait que exécuter les décisions du bureau politique et la Haute direction politique ne fait que mettre en œuvre ces décisions ».

LIRE AUSSI : Fête du 1er août : L’UpR édifie ses militants sur le sens de l’indépendance

Lire aussi

Laisser un commentaire

A propos de nous

Bénin Intelligent, média au service d’une Afrique unie et rayonnante. Nous mettons la lumière sur les succès, défis et opportunités du continent.

À la une

Les plus lus

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour être notifié de nos nouveaux articles. Restons informés!