Home Actualité Union progressiste le Renouveau : Djogbénou garde le gouvernail, le baobab se prépare à ratisser large
UpR

Union progressiste le Renouveau : Djogbénou garde le gouvernail, le baobab se prépare à ratisser large

Par Sêmèvo Bonaventure AGBON
0 Commentaire

Le parti Union progressiste le Renouveau (UpR) prépare les prochaines joutes électorales. Samedi 12 août, les responsables du parti ont mis en place les nouvelles instances dirigeantes élargies à plus 300 membres avec à sa tête le professeur Joseph Djogbénou. 

Par Raymond FALADE

Après les législatives de janvier 2023 à l’issue desquelles il est sorti premier avec 55 députés sur 109 devant les deux autres partis politiques (28 députés chacun), l’UpR n’entend pas baisser les bras.

Qui veut aller loin ménage sa monture dit-on. C’est dans cette logique que les responsables ont entrepris un travail de fond et de réaménagement au sein de l’UpR. Le résultat a abouti samedi 12 août, à l’élargissement du bureau politique.

Le professeur Joseph Djogbénou qui a assuré la présidence du parti depuis juillet 2022 reste toujours le premier militant en héritant la Haute direction politique. Une reconnaissance à celui qui a su gérer la plus grande formation politique du Bénin ces dernières années. Depuis sa prise de fonction, l’UpR est restée stable et sans trébucher malgré le vent de démission qui a soufflé au sein de certains partis politiques.

Le parti s’est renforcé avec de nouvelles adhésions pas des moindres. Celle dont les Béninois ont encore en mémoire est la fusion de l’ex Parti du renouveau démocratique (Prd) à l’ex Union progressiste (Up). Ce qui a donné en août 2022 l’Union progressiste le Renouveau.

Le Prd qui a pendant des années résisté à des fusions a fini par céder sous le charme de Joseph Djogbénou puisque la fusion est intervenue un mois seulement après l’arrivée de l’ancien président de la Cour constitutionnelle à la tête de l’ex Up.

Pour ceux qui ont pris part une fois à une activité de l’UpR sous la présidence de Joseph Djogbénou, il notera avec aisance qu’il fait l’unanimité. Très humble, il a toujours agi comme un simple militant.

Maintenir le cap

La mise en place des nouvelles instances de l’UpR donnera sans doute, plus de chance au parti pour les prochaines joutes électorales. « Une nouvelle ère s’ouvre dès aujourd’hui à l’Union progressiste le Renouveau », a reconnu Bio Sarako Tamou, maire de la commune de Banikoara désigné à l’issue de la session ordinaire du samedi 12 août, membre du bureau politique.

« Le bureau politique tel qu’il se compose maintenant est élargi par rapport à ce qu’il était avant » a salué ‘’son camarade’’ Sedozan Jean-Claude Akpithy. Le député de la 19e circonscription électorale trouve que « cet élargissement correspond aux besoins du parti de s’enrichir, de rassembler en son sein toutes les compétences politiques ».

Il ne reste alors qu’il faut « retourner à la base et puis remobiliser la troupe pour les prochaines élections qui se pointe à l’horizon. 2026 est loin mais c’est tout proche aussi déjà » avait conclu Maroufatou Falola, deuxième adjointe au maire de la commune d’Ifangni, également membre du bureau politique.

 

LIRE AUSSI: Vodun, crimes rituels et cybercriminalité Au Bénin : Réalités, confusion et approches de restauration

Lire aussi

Laisser un commentaire

A propos de nous

Bénin Intelligent, média au service d’une Afrique unie et rayonnante. Nous mettons la lumière sur les succès, défis et opportunités du continent.

À la une

Les plus lus

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour être notifié de nos nouveaux articles. Restons informés!