Home Actualité Vaccin RTS’S contre le paludisme : La vaccination des enfants de moins de 5 ans démarre bientôt
Paludisme

Vaccin RTS’S contre le paludisme : La vaccination des enfants de moins de 5 ans démarre bientôt

Par Koladé Raymond FALADE
0 Commentaire

Le ministre de la Santé Benjamin Hounkpatin a réceptionné lundi 15 janvier, 215.900 doses du vaccin antipaludiques RTS’S, destinés aux enfants de moins de deux ans. 

REJOIGNEZ NOTRE COMMUNAUTÉ WHATSAPP

Le paludisme reste un véritable problème de santé publique au Bénin. Après le Cameroun, la Sierra Leone et le Burkina-Faso, le Bénin est le quatrième pays à recevoir les doses de vaccins RTS’S. La réception des premières doses du vaccin marque une avancée significative dans la lutte contre le paludisme au Bénin. La maladie est la première cause de mortalité chez les enfants de moins de 5 ans au plan national.

L’administration de ce vaccin permettra de réduire le taux de mortalité des enfants, salue le ministre de la Santé Benjamin Hounkpatin. Il encourage les populations, en particulier les parents, à faire vacciner leurs enfants contre le paludisme. Ce geste permettra de les protéger contre cette maladie mortelle.

En effet, le ministre ajoute aussi que l’introduction du vaccin dans le Programme élargi de vaccination (Pev) favorisera l’amélioration globale de la santé et du bien-être des femmes, des nouveaux nés, des enfants et des adolescents. Par ailleurs, rappelle-t-il, l’introduction du vaccin n’annule pas les autres mesures déjà mises en œuvre telles que la propreté et l’utilisation des moustiquaires imprégnées.

LIRE AUSSI :

Afrique subsaharienne : De 19 à 50% des médicaments sont de qualité inférieure à la norme ou falsifiés

L’introduction du vaccin contre le paludisme dans le Programme élargi de vaccination contribuera significativement à la réduction des cas graves et surtout des décès d’enfants liés au paludisme appuie le coordonnateur résident du Système des Nations Unies au Bénin, Salvator Niyonzima. 

Paludisme, un mal qui occupe et perturbe

En 2020, l’Organisation mondiale de la santé estimait à 241 millions, le nombre de cas de paludisme dans le monde. Et la cause de près  627 000 décès. Un communiqué de presse publié le 29 avril 2022 par le ministère de la Santé du Bénin précise que « 95% des cas sont en Afrique et on dénote 96% de décès dont la majorité fait 80% chez les enfants âgés de moins de 5ans ». Le nombre total de cas de paludisme rapportés en 2020 est pratiquement le même qu’en 2000.

« Au Bénin, le paludisme reste un véritable problème de santé publique. En 2020, 2.289.948 personnes ont contracté le paludisme avec 2.450 décès. Il est et demeure ainsi, la première affection qui occupe et perturbe les agents de santé dans les formations sanitaires du pays. Et par ricochet, « la première cause de décès chez les enfants de moins de cinq ans » renseigne Dr. Cyriaque Dossou Affoukou, coordonnateur du Programme national de lutte contre le paludisme dans le communiqué.

LIRE AUSSI :

75 ans d’existence : L’Oms promeut la paix par la santé

Face à la stagnation de la situation, « il importe d’investir davantage dans la recherche et l’innovation avec le déploiement des nouveaux outils dans la lutte contre le paludisme » propose le communiqué. Ceci, « tout en y veillant à un accès équitable à la prévention et au traitement et ce dans le contexte du renforcement de la résilience des systèmes de santé ». 

L’avènement du vaccin antipaludique RTS’S pour les enfants « apparait également comme un outil préventif complémentaire pour renforcer l’arsenal du combat pour l’élimination du fléau » estimait le communiqué. A en croire les autorités, l’administration du vaccin RTS’S aux enfants de moins de deux ans va démarrer dans les semaines à venir. 

Lire aussi

Laisser un commentaire

A propos de nous

Bénin Intelligent, média au service d’une Afrique unie et rayonnante. Nous mettons la lumière sur les succès, défis et opportunités du continent.

À la une

Les plus lus

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour être notifié de nos nouveaux articles. Restons informés!