Home Actualité Conception des programmes de formation professionnelle : L’Upao forme des cadres sur la méthodologie
Formation professionnelle

Conception des programmes de formation professionnelle : L’Upao forme des cadres sur la méthodologie

Par Sêdaminou Béni AGBAYAHOUN
0 Commentaire

12 cadres des ministères des trois ordres de l’enseignement ont reçu leurs parchemins samedi 20 janvier à l’Upao à Porto-Novo. La remise d’attestations sanctionne trois mois de formation sur la méthodologie de conception des programmes de formation professionnelle basée sur l’Approche par compétences (Apc).

Les participants à la formation ont acquis ou renforcé plusieurs compétences. Entre autres, celles d’analyser le marché de travail pour identifier des besoins de formation, analyser les situations de travail pour identifier, décrire les compétences propres à l’exercice des métiers concernés et produire les référenciels de métier-compétences. Mais également élaborer des référenciels de formation, concevoir des guides de réalisation pédagogique des référenciels de formation, élaborer des guides d’évaluation d’apprentissage liés aux référenciels de formation.

L’Institut des sciences de l’éducation et de la pédagogie (Isep) de l’Université protestante de l’Afrique de l’ouest (Upao) a porté l’initiative de la formation qualifiante. Cette dernière a porté sur la Méthodologie d’élaboration des programmes de formation professionnelle basée sur l’Approche par compétences (Apc) et selon les guides méthodologiques de la francophonie.

LIRE AUSSI :

Upao : Jean Roger Agness devient premier docteur en Théologie, après 99 ans d’existence

Répondre à un besoin

La dynamique impulsée par le gouvernement dans le secteur de l’éducation est orientée formation professionnelle. Elle prévoit l’actualisation ou la reprise des programmes de formation en vue de les professionnaliser et les adapter aux besoins du marché de l’emploi. Ce qui requiert « une expertise pointue » en méthodologie de conception et d’implémentation des programmes de formation « surtout dans la logique de l’approche par compétences » a rappelé le révérend Professeur Marcellin Sètondji Dossou, recteur de l’université.

Il est donc apparu nécessaire pour les autorités de l’Upao, d’initier une formation qualifiante. Elle va permettre à l’université de « contribuer au renforcement des compétences des cadres de notre pays pour une plus grande adéquation entre la formation et l’emploi ». Préparant ainsi la ressource humaine nécessaire pour accompagner les politiques actuelles dans le secteur éducatif béninois, souligne le recteur.

La formation « marque le passage de l’Upao à un nouveau palier dans sa tradition de formation en sciences de l’éducation et en pédagogie ». Elle qui « depuis la première décennie de ce troisième millénaire » s’est lancée dans des formations diplômantes dans les sciences de l’éducation. Elle est ainsi passée « par la Licence générale en Sciences de l’éducation avant d’ouvrir un cycle de formation à la profession enseignante, aux côtés des formations de niveau Licence et Master en Management et en Sciences de gestion », rappelle le révérend Marcellin Sètondji Dossou.

Satisfaits !

Jean-Claude Hounmènou, recteur honoraire et responsable de la formation s’est se dit certain que les objectifs visés par les impétrants en venant à cette formation « sont maintenant atteints ». « Vous allez pouvoir mettre les compétences que vous avez acquises ou approndies durant cette formation non seulement au service de notre système éducatif national, mais également au service des systèmes éducatifs de notre sous région » s’est-il réjoui.

Les 60h de formation en ingénieurie de formation, l’équivalent à 6 crédits LMD ont eu lieu du 11 novembre 2023 au 20 janvier 2024. La formation a eu pour cibles les professeurs certifiés de l’enseignement secondaire général, professionnel et technique ayant au moins 10 ans d’ancienneté dans la profession, les inspecteurs de l’enseignement secondaire général, professionnel et technique, mais aussi les enseignants chercheurs des universités de tout grade, ayant au moins 5 ans d’ancienneté.

La formation s’est déroulée dans une ambiance « très conviviale » à confié la représentante des impétrants. Laetitia Dagnon Houéton salue la qualité de la formation et l’approche pédagogique du formateur. Dans un contexte de réforme du système éducatif au Bénin, elle est convaincue que les outils et compétences acquis lors de cette formation « sont d’une grande utilité » pour l’évolution professionnelle de tous les participants.

Les responsables de l’Université protestante de l’Afrique de l’ouest sont certains que cette promotion de la formation qualifiante en ingénierie de formation est la première d’une longue série. En témoigne la multitude de candidatures spontanées enregistrée au lancement de la formation. Mais également au regard des besoins du pays et de la sous région dans le secteur.

Lire aussi

Laisser un commentaire

A propos de nous

Bénin Intelligent, média au service d’une Afrique unie et rayonnante. Nous mettons la lumière sur les succès, défis et opportunités du continent.

À la une

Les plus lus

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour être notifié de nos nouveaux articles. Restons informés!