Home Actualité Lutte contre le terrorisme : Le gouvernement veut construire des commissariats dans 15 communes frontalières

Lutte contre le terrorisme : Le gouvernement veut construire des commissariats dans 15 communes frontalières

Par Koladé Raymond FALADE
0 Commentaire

Le gouvernement vient d’élaborer un plan de construction de 15 commissariats de police dans certaines communes du Bénin. La décision prise ce mercredi 7 février en Conseil des ministres, vise à renforcer la sécurité sur le territoire national. Les localités identifiées sont considérées comme des zones stratégiques. L’objectif est d’assurer une présence plus marquée des Forces de sécurité, d’améliorer leur travail et d’accroître leurs capacités d’intervention.

La première phase de ce plan concerne les localités de trois communes. Il s’agit de Mosey et Kompa dans la commune de Karimama, Founougo, Goumori et Soroko dans la commune de Banikoara. Puis, Dassari et Gouandé dans la commune de Matéri.

Décision stratégique

À la lecture des localités concernées, on comprend aisément le bien-fondé de la décision du gouvernement. Ces localités du nord Bénin ont été le théâtre des attaques perpétrées par des individus armés non identifiés ces dernières années.
En juin 2022 par exemple, un post de commissariat a été attaqué à Dassari dans la commune de Matéri. Selon le communiqué du chef d’Etat major-général, cette attaque a occasionné le décès de deux agents de police et un blessé. Par ailleurs, deux assaillants avaient été neutralisés.

LIRE AUSSI :

Terrorisme : Déjà deux années de lutte acharnée

La dernière attaque en date, c’est celle du 1er au 2 janvier dans la commune de Banikoara. Mais là, aucune perte n’a été enregistrée du côté de l’armée béninoise. Par contre, cinq assaillants ont été neutralisés. Les Forces de défense et de sécurité ont réussi à mettre hors d’état de nuire ces individus armés non identifiés dans la localité de Tissoua rapporte Bip Radio.

Les communes de Banikoara, Karimama et Matéri sont les plus touchées par ce phénomène. La construction des commissariats de police permettra sans doute de renforcer la lutte contre le terrorisme dans ces localités.
Selon le relevé du Conseil des ministres, les commissariats des autres localités seront «prises en compte dans une phase ultérieure». Ces localités sont Tantéga, Kaobagou, Oroukayo, Néganzi, Sakabanzi, Liboussou, Tanongou et Dipoli.

Lire aussi

Laisser un commentaire

A propos de nous

Bénin Intelligent, média au service d’une Afrique unie et rayonnante. Nous mettons la lumière sur les succès, défis et opportunités du continent.

À la une

Les plus lus

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour être notifié de nos nouveaux articles. Restons informés!