Home Actualité Mission du Haut-commissariat des Nations-unies au Bénin : Des recommandations pour désengorger les prisons
Droits de l'homme

Mission du Haut-commissariat des Nations-unies au Bénin : Des recommandations pour désengorger les prisons

Par Koladé Raymond FALADE
0 Commentaire

Une mission du bureau régional de l’Afrique de l’ouest du Haut-commissariat des Nations-Unies aux droits de l’homme a séjourné au Bénin du lundi 4 au 6 mars. Elle a été conduite par son représentant Robert Kotchani.

L’objectif de cette mission est de prendre contact avec les autorités étatiques. Au cours de son séjour au Bénin, la mission a rencontré entre autres, le ministre de le Justice, le président de l’Assemblée nationale, le médiateur de la République, la secrétaire exécutive de l’Institut national de la femme. Elle a rencontré également les Organisations de la société civile ainsi que les médias.

Avec ces différents acteurs, la mission a abordé plusieurs thématiques dont l’Examen périodique universel (Epu). Sur cette thématique, le Bénin a reçu des recommandations dernièrement après avoir présenté son rapport. Ces recommandations sont relatives à comment améliorer la question des droits de l’homme. «Nous sommes venus voir avec les parties prenantes comment nous pouvons accompagner le mouvement de mise en œuvre de ces recommandations » informe le représentant régional de l’Afrique de l’ouest du Haut-commissariat des Nations-Unies aux droits de l’homme.

Désengorger les prisons

Au Bénin, l’une des questions qui reviennent souvent en matière des droits de l’homme est liée à la question des prisons. Les défenseurs des droits de l’homme se plaignent de la surpopulation carcérale. Le ministre de la Justice l’a d’ailleurs reconnu informe Robert Kotchani. A l’en croire, le garde des Sceaux « comprend lui-même qu’il y a trop de personnes en prison. Et qu’il faut vraiment désengorger les prisons ». Ainsi, des mesures seront  mises en œuvre « afin que ceux qui ont des cas où la loi permet qu’on puisse les mettre en liberté conditionnelle, des efforts seront faits dans ce sens-là ».

En ce qui concerne la santé des prisonniers, le ministre a également émis des idées. Ses idées vont dans le sens de « mieux contrôler la santé des prisonniers quand ils entrent afin qu’on sache qui a telle pathologie et que en cas de maladie, on puisse rapidement le référencer ou alors vacciner ceux qui entrent en prison afin que leur cas ne s’aggrave pas ».

Commission béninoise des droits de l’homme

Sur la question de la Commission béninoise des droits de l’homme, la mission a constaté que l’institution passe « un moment sombre actuellement ». Cependant, il y a une refonte de la commission qui est en cours au Parlement. « Nous avons encouragé les autorités à encourager le processus afin que l’institution puisse vraiment reprendre son dynamisme » indique le représentant régional de l’Afrique de l’ouest du Haut-commissariat des Nations-Unies aux droits de l’homme.

LIRE AUSSI :

Rentrée judiciaire 2023-2024, Cour d’appel de Cotonou : Construire des magistrats transformateurs

Au dernier jour de la mission, la délégation conduite par Robert Kotchani a échangé avec les médias. Il a été question de comment l’institution peut les accompagner pour la protection des droits humains à travers leurs productions. A cet effet, l’accent a été mis sur le renforcement de leurs capacités à travers des formations sur certaines thématiques liées au droits de l’homme.

Le commissariat des Nations-Unies aux droits de l’homme a rassuré de sa disponibilité à accompagner les médias dans ce sens. Il en est de même pour toutes les structures avec lesquelles la délégation a échangé et qui ont exprimé ce besoin.

Au terme de la mission, Robert Kotchani se dit satisfait. Il se réjouit également de la disponibilité des autorités béninoises à travailler davantage pour la promotion et la protection des droits humains dans leur pays. Aminata Kebe, spécialiste des droits de l’homme au Haut-commissariat des Nations-unies fait également partie de la mission.

Le mandat du Haut-commissariat des Nations-Unies aux droits de l’homme consiste à faire la promotion et la protection des droits de l’homme.

Lire aussi

Laisser un commentaire

A propos de nous

Bénin Intelligent, média au service d’une Afrique unie et rayonnante. Nous mettons la lumière sur les succès, défis et opportunités du continent.

À la une

Les plus lus

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour être notifié de nos nouveaux articles. Restons informés!