Home Actualité Bénin : Le Comité des rites Vodun modifié au profit de l’entrée de Koffi Aza
Le Vodun présenté à ma fille

Bénin : Le Comité des rites Vodun modifié au profit de l’entrée de Koffi Aza

Par Sêmèvo Bonaventure AGBON
0 Commentaire

Au Bénin, la composition du Comité des rites Vodun passe à dix membres. Pas de départ. Seul Koffi Aza, Bokonon et praticien du Vodun y fait son entrée. Le décret portant modification des dispositions de l’article 3 du décret de création a été signé le 28 février 2024 par le chef de l’État et les ministres de l’Économie et de la Culture.

En septembre 2023, l’absence de Koffi Aza dans ce comité avait surpris et nourri les commentaires. Tout comme son absence remarquée, le 10 janvier dans le collège des 11 Babalawo/Bokonon lors de la Grande cérémonie Vodun à Ouidah. Koffi Aza aurait choisi ainsi de manifester son mécontentement contre ce qui a été perçu comme une mise à l’écart.

«Koffi Aza a beaucoup œuvré pour le To Fa au Bénin depuis plus d’une décennie, ce qui est à son actif, à son mérite. Il est membre du collège qui a été désigné pour faire la consultation du To Fa. Il n’est pas arrivé peut-être parce qu’il a été pris par un autre engagement urgent. Cela peut arriver à tout le monde, ce n’est pas un signe d’inquiétude du tout. La preuve est que ceux qui travaillent directement avec lui sont arrivés. Ça a dû être un empêchement de son côté», expliquait auprès de Bénin Intelligent, Mahougnon Kakpo, président du Comité des rites Vodun.

Dans le cadre des Vodun days, le gouvernement a ”arraché” aux particuliers l’organisation du Tofa. Cette consultation annuelle du Fa à l’orée de chaque nouvelle année datait du règne du roi Agadja. La colonisation y a mis fin et les indépendances l’ont mis sous boisseau. Koffi Aza est reconnu comme celui qui, avec son association Bénin Tofa, a ressuscité cette pratique et a obtenu de l’engouement populaire autour durant 17 ans.

«Le propriétaire a décidé de reprendre sa chose»

En conférence de presse, jeudi 30 novembre 2023, Jean-Michel Abimbola, ministre du Tourisme, de la culture et des arts observait que le désordre a régné à propos du Tofa. Se référant à son histoire, il soutient que n’importe qui ne devrait pas le faire. Dans les royaumes pré-coloniaux, c’est le roi qui le préside et fait les sacrifices nécessaires au profit de son peuple.

«En République, qui doit faire ça ? (…) Ce n’est pas parce que nous avons laissé faire jusqu’à présent, qu’on n’aura raison de laisser faire ! (…) Aujourd’hui, nous avons un gouvernement qui souhaite se réapproprier la culture béninoise au profit du Bénin et au profit du monde. C’est pour ça que nous avons discuté avec les uns et les autres pour leur faire comprendre.»

Jean-Michel Abimbola, Mtca

Le comité des rites Vodun a été créé par décret n°2023-467 du 13 septembre 2023. Il était composé originellement de neuf membres. À sa tête, le professeur de littératures africaines Mahougnon Kakpo. Le comité est chargé, faut-il le rappeler, de contribuer à la labellisation des rites, cérémonies et pratiques des couvents du Vodun dans le cadre de leur mise en tourisme.

Le gouvernement a engagé un vaste chantier de développement touristique. Il nourrit l’ambition de faire du Bénin la ”mecque du Vodun”. Ce travail prend en compte un volet réhabilitation, assumé notamment à travers la création Musée international du Vodun à Porto-Novo.

Télécharger le décret modifié ci-dessous

Lire aussi

Laisser un commentaire

A propos de nous

Bénin Intelligent, média au service d’une Afrique unie et rayonnante. Nous mettons la lumière sur les succès, défis et opportunités du continent.

À la une

Les plus lus

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour être notifié de nos nouveaux articles. Restons informés!