Home Actualité Promotion et autonomisation des filles et des femmes : «Le Bénin est un bon exemple»

Promotion et autonomisation des filles et des femmes : «Le Bénin est un bon exemple»

Par Sêmèvo Bonaventure AGBON
0 Commentaire

En marge du Dialogue mondial des jeunes à Cotonou, le président Patrice Talon a reçu jeudi 4 avril, la directrice exécutive du Fonds des Nations Unies pour la population (Unfpa). Dr Natalia Kanem est allée remercier le chef de l’État pour avoir autorisé l’organisation de cet évènement mondial de la jeunesse à Cotonou.

À l’occasion, elle est revenue sur les raisons du choix du Bénin pour accueillir cette rencontre internationale. « Le Bénin est un bon exemple en matière de promotion et d’autonomisation des filles et des femmes » a-t-elle confié.

Dr Kanem est une personne avertie qui dresse ainsi des lauriers au Bénin. En effet, elle détient plus de trois décennies de carrière au cours de laquelle elle a œuvré à l’amélioration de la santé et la vie des femmes et des enfants en défendant leurs droits et leurs choix. Elle dispose donc d’une expertise combinée dans les domaines de la science, de la santé publique et de la philanthropie, comme l’atteste l’Unfpa sur son portail web. Dr Natalia Kanem milite pour faire progresser la santé et les droits des femmes et des filles en matière de reproduction, et de promouvoir la dignité humaine de toutes et tous.

La directrice exécutive de l’Unfpa croit que le développement, la paix et la sécurité ne peuvent se construire sans la jeunesse. La tenue du Dialogue mondial des jeunes à Cotonou annonce d’ailleurs la tenue, cette année 2024, de la célébration du 30e anniversaire de la Conférence internationale sur la population et le développement (Cipd).

Dans ce cadre, des centaines de jeunes venus de plus de 130 pays qui se sont rassemblés à Cotonou, sont considérés comme les partenaires du développement, comme gardiens du programme d’action de la Cipd et acteurs du changement.

Biographie

Dr Natalia Kanem est née en 1954. Médecin américaine d’origine panaméenne, elle dirige l’Unfpa depuis 2017. Elle est devenue fonctionnaire des Nations unies depuis 2014 en qualité de Représentante du Fnuap en République Unie de Tanzanie. Avant les Nations Unies, elle a travaillé comme Présidente fondatrice d’Elma Philanthropies, Inc., Associée principale à Lloyd Best Institute des Indes occidentales, et Vice-présidente adjointe de la Fondation Ford pour les programmes de paix et de justice sociale en Afrique, Asie, Europe de l’Est, Amérique latine et Amérique du Nord.

Dr. Kanem est titulaire d’un Doctorat en médecine de l’Université Columbia à New York, d’un Masters en santé publique, avec spécialisation en épidémiologie et médecine préventive de l’Université de Washington à Seattle et d’un Bachelor en histoire et sciences de l’Université Harvard, précise l’Unfpa.

LIRE AUSSI :

Dialogue mondial des jeunes à Cotonou : Les jeunes insistent sur leur droit, leur choix et leur dignité

Lire aussi

Laisser un commentaire

A propos de nous

Bénin Intelligent, média au service d’une Afrique unie et rayonnante. Nous mettons la lumière sur les succès, défis et opportunités du continent.

À la une

Les plus lus

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour être notifié de nos nouveaux articles. Restons informés!