Home Actualité Justice : Arrêtés sur le site du pipeline à Sèmè, trois Nigériens mis sous mandat de dépôt

Justice : Arrêtés sur le site du pipeline à Sèmè, trois Nigériens mis sous mandat de dépôt

Par Koladé Raymond FALADE
0 Commentaire

Les 5 Nigériens arrêtés sur le site du pipeline à Sèmè ont été présentés au procureur spécial de la Criet jeudi 13 juin. Après audition, deux ont été libérés et trois mis sous mandat de dépôt. Leur procès est prévu pour le lundi 17 juin. Ils sont poursuivis pour avoir arboré de faux badges apprend Peace Fm.

Ces Nigériens ont été interpellés le mercredi 5 juin, sur le site d’exploitation du pipeline Bénin-Niger à Sème Podji. Selon le procureur du parquet spécial de la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet), Mario Metonou, deux «sont des agents nigériens au service du Conseil national pour la sauvegarde de la patrie (Cnsp) dirigé par les militaires.

Ces personnes «se sont frauduleusement introduites sur le site de la station terminale de Wapco Bénin» sans décliner leur identité. Mieux, «au lieu d’emprunter l’entrée principale et de s’enregistrer à la guérite, ces personnes ont préféré utiliser une entrée dérobée située à l’arrière du site». Ceci avec la complicité de l’administrateur général de Wapco Bénin «qui a pourtant reçu deux jours plus tôt la lettre du ministre de l’Énergie, de l’eau et des mines à travers laquelle l’État béninois a exprimé de vives préoccupations sécuritaires».

Parmi les trois personnes dont le procès s’ouvre lundi, figure la directrice générale adjointe de Wapco-Niger Aminou Hadiza Ibra. Les autres personnes arrêtées ce jour-là selon Libre express, sont : Ismaël Cissé Ibrahim, inspecteur pétrolier, Mousbahou Dan Kané, inspecteur pétrolier, Saidou Harouna Oumarou, ingénieur pétrolier, cadre de Wapco Niger et Abdoul Razak Djibo, ingénieur pétrolier, cadre de Wapco Niger.

LIRE AUSSI :

Pipeline Bénin-Niger : De faux agents de Wapco interpellés sur le site de Semè Podji

Pipeline Bénin-Niger : Le Bénin tient parole, un droit de transit de 500 000$ d’un coup

Patrice Talon : «La situation entre le Bénin et le Niger demeure une intrigue»

Lire aussi

Laisser un commentaire

A propos de nous

Bénin Intelligent, média au service d’une Afrique unie et rayonnante. Nous mettons la lumière sur les succès, défis et opportunités du continent.

À la une

Les plus lus

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour être notifié de nos nouveaux articles. Restons informés!