Home Actualité Crise Bénin-Niger : Tiani propose une commission tripartite dont les anciens présidents béninois seront membres

Crise Bénin-Niger : Tiani propose une commission tripartite dont les anciens présidents béninois seront membres

Par Koladé Raymond FALADE
0 Commentaire

Les anciens présidents béninois Boni Yayi et Nicephore Dieudonné Soglo préconisent le dialogue dans la résolution de la crise entre le Bénin et le Niger. La partie nigérienne avec à sa tête le général Abdouramane Tiani opte également pour ce choix.

À l’issue de la rencontre entamée lundi 26 juin par les anciens présidents béninois, le général au pouvoir a Niamey «a accepté le principe de la mise en place d’une commission tripartite en vue d’un retour à la normale de rapports garantissant notre sécurité commune et débouchant sur la reprise effective de nos échanges socio-économiques dans un climat politique apaisé».

Selon le communiqué final qui a sanctionné la rencontre et signé du premier ministre nigérien et des anciens présidents béninois, la commission tripartite comprendra des représentants des gouvernements béninois et nigérien et les deux anciens présidents Boni Yayi et Nicephore Dieudonné Soglo.

COMMUNIQUE

SANCTIONNANT LA VISITE AU NIGER DES ANCIENS PRESIDENTS DU BENIN

LEURS EXCELLENCES NICEPHORE SOGLO ET DR BONI YAYI

Le lundi 24 juin 2024, dans la longue tradition qui unit les peuples béninois et nigérien; les deux anciens présidents du Benin, leurs excellences Nicéphore Soglo et Dr Boni Yayi, ont effectué une visite d’amitié au Niger, en vue d’échanger avec les autorités nigériennes sur la crise qui prévaut entre nos deux pays.

À leur arrivée à Niamey, les présidents Nicéphore Soglo et Dr Boni Yayi ont été accueillis à l’aéroport international Diori Hamani, par le Général de Brigade Mohamed Toumba ministre d’État, ministre de l’Intérieur, de la Sécurité publique et de l’Administration du Territoire et Dr Soumana Boubacar, ministre Directeur de Cabinet du Chef de l’Etat.

Le mardi 25 juin, les présidents Nicéphore Soglo et Dr Boni Yayi ont été reçus en audience par le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, Président du Conseil National pour la Sauvegarde de la Patrie, Chef de l’État du Niger. Cette audience s’est déroulée en présence de son Excellence le Premier Ministre, ministre de l’Economie et des Finances monsieur Ali Mahaman Lamine Zeine, du Général de Brigade Mohamed Toumba ministre d’État, ministre de l’Intérieur, de la Sécurité publique et de l’Administration du Territoire et de Dr Soumana Boubacar, ministre Directeur de Cabinet du Chef de l’Etat.

Au cours de cet entretien, qui s’est déroulé dans un climat empreint de fraternité et de convivialité, les présidents Nicéphore Soglo et Dr Boni Yayi ont plaidé pour un retour rapide à la normale des relations fraternelles et séculaires entre nos deux pays.

En véritables ambassadeurs de la paix et du raffermissement de la fraternité entre nos deux peuples, les deux anciens présidents du Bénin ont particulièrement insisté sur la nécessité d’un dialogue constructif entre les autorités béninoises et nigériennes afin d’aplanir les divergences apparues depuis le 30 juillet 2023 entre nos deux pays.

Prenant en compte les seuls intérêts fondamentaux de nos deux peuples frères, ont-ils ainsi préconisé de suivre les traces de nos devanciers, les pères fondateurs et, de travailler sans relâche à la coprospérité.

Répondant à ses hôtes, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, Chef de l’État du Niger, a tenu à saluer l’initiative des deux anciens chefs d’Etat, tout en faisant un rappel historique de l’excellence des relations séculaires qui ont toujours existé entre nos deux peuples.

Evoquant la tradition africaine que lui impose le respect dû aux ainés, le président Tiani, s’est dit obligé de prendre en compte la sagesse qui a commandé la visite au Niger de ses «anciens» du Bénin. Aussi, a-t-il tenu à préciser que les intérêts de nos deux pays sont au-dessus de toutes considérations particulières.

C’est pourquoi, il a déploré la dégradation des relations entre les deux Etats du fait des menaces réelles sur la sécurité nationale du Niger, à cause de la présence des forces étrangères hostiles le long de notre frontière commune.

A ce sujet et compte tenu de la gravité de la situation, il a communiqué à ses hôtes des renseignements précis et documentés.

Toutefois, marquant sa disponibilité à un dialogue franc et fraternel, sensible aux arguments développés par ses hôtes, le Chef de l’Etat a accepté le principe de la mise en place d’une commission tripartite en vue d’un retour à la normale de rapports garantissant notre sécurité commune et débouchant sur la reprise effective de nos échanges socio-économiques dans un climat politique apaisé.

Cette commission tripartite comprendra :

des représentants du gouvernement béninois;

des représentants du gouvernement nigérien et, les deux (2) anciens présidents de la République du Bénin.

Extrait du communiqué

Il convient de souligner que cette audience s’est terminée sur une note d’espoir d’un retour rapide à des relations apaisées entre nos deux pays.

Poursuivant leur séjour au Niger, les deux anciens présidents béninois ont rencontré leurs homologues, anciens chefs d’Etat du Niger.

Très satisfaits de leur séjour en terre nigérienne, leurs Excellences Nicéphore Soglo et Dr Boni Yayi ont demandé aux autorités nigériennes de leur emboiter le pas en dépêchant une délégation de haut niveau, pour aller à la rencontre des autorités béninoises.

Enfin, leurs Excellences Nicéphore Soglo et Dr Boni Yayi remercient très sincèrement le CNSP et le gouvernement, pour l’accueil chaleureux qui leur a été réservé, dans la pure tradition de l’hospitalité sahélienne en général et nigérienne en particulier.

Ils remercient singulièrement le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, Chef de l’État du Niger, en qui ils ont trouvé un homme de grande écoute, très soucieux des intérêts de son peuple et du maintien de la paix dans notre sous-région.

LIRE AUSSI :

Lire aussi

Laisser un commentaire

A propos de nous

Bénin Intelligent, média au service d’une Afrique unie et rayonnante. Nous mettons la lumière sur les succès, défis et opportunités du continent.

À la une

Les plus lus

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour être notifié de nos nouveaux articles. Restons informés!