Vous êtes ici
Accueil > Actualité > 26 trésors royaux : Un ouvrage du journaliste Laurent Kossouho expose les enjeux

26 trésors royaux : Un ouvrage du journaliste Laurent Kossouho expose les enjeux

Après “Crises et crimes à l’université” l’an dernier‚ le journaliste culturel vient de commettre le tout premier essai qui aborde la question de la restitution. « Le trésor du royaume du Danxomè : la nouvelle identité nationale », ainsi intitulé le deuxième livre de Laurent Dénangnon Kossouho paru aux Èditions “Savanes du Continent” et disponible en librairie dès ce lundi 28 février.

Par Sêmèvo B. AGBON

168 pages structurées en trois chapitres avec un avant-propos et une préface. L’ouvrage retrace essentiellement le processus de restitution des 26 trésors royaux au Bénin par la France, de la demande de restitution formulée par l’État béninois à l’endroit de l’État français jusqu’à la première exposition au Palais de la Marina.

Fruit d’un travail qui a duré plus de dix mois, « Le trésor du royaume du Danxomè : la nouvelle identité nationale » présente les conditions de départ de ces œuvres cultuelles et culturelles pour la France après la chute du roi Gbêhanzin, l’histoire de leur retour au bercail, les enjeux de cette restitution pour le Bénin, ainsi que la responsabilité des citoyens dans la sauvegarde du patrimoine culturel national.

À en croire l’auteur, le livre est à la fois une contribution à la promotion des œuvres d’art restituées et une invite à l’endroit du peuple béninois, notamment la jeunesse qui doit savoir que ces trésors royaux font désormais partie intégrante du patrimoine culturel national. « Nous devons savoir que ces trésors royaux nous appartiennent tous et nous devons en être fiers. C’est des trésors du Bénin et chaque Béninois a le devoir de les promouvoir à sa manière », a-t-il souligné.

La restitution de ces 26 biens culturels autrefois appelés le « Trésor de Béhanzin », soutient-il, est un événement inédit qui mérite d’être raconté et célébré. « Sur ce chantier, notre pays le Bénin n’a pas gagné que la restitution de 26 biens culturels pillés et emportés par les troupes françaises il y a 130 ans. En effet, grâce au dynamisme de nos dirigeants, le Bénin et la France ont noué depuis quelques temps une coopération culturelle, muséale et patrimoniale qui porte déjà ses fruits », a salué Laurent Dénangnon Kossouho, auteur du livre de 168 pages.

Dr Franck K. Ogou, directeur de l’École du patrimoine africain (Epa) et préfacier de l’ouvrage a, dans sa note, souligné que cet essai narratif est une contribution aux efforts du gouvernement en ce sens que l’ouvrage permet aux lecteurs de mieux comprendre l’initiative présidentielle qu’est le rapatriement des objets culturels pillés lors de la colonisation et ses enjeux pour le Bénin ainsi que les différentes mesures prises par le gouvernement pour atteindre son objectif, celui de s’appuyer sur le patrimoine culturel pour promouvoir le tourisme. « Ce livre qui met également en lumière la coopération culturelle, muséale et patrimoniale entre la France et le Bénin démontre que rien n’est impossible quand il y a un dialogue constructif entre les hommes. Tout le mérite de ce processus revient aux deux Chefs d’Etat du Bénin et de la France. J’invite à la lecture de cet ouvrage qui nous plonge dans des souvenirs pas très lointains et qui trace la voie pour l’avenir », lit-on dans la préface du directeur de l’École du patrimoine africain.

« Le trésor du royaume du Danxomè : la nouvelle identité nationale » est disponible en librairie à compter de ce lundi 28 février.

Laisser un commentaire

Top