Vous êtes ici
Accueil > Actualité > 2e plénière du Cadre de concertation  du Cos : Consensus en vue d’une Lépi 2020-2021 parfaite

2e plénière du Cadre de concertation  du Cos : Consensus en vue d’une Lépi 2020-2021 parfaite

L’engagement du Cos-Lépi à livrer une liste électorale crédible pour la présidentielle de 2021 ne faiblit pas. Le Cadre de concertation installée pour y veiller a tenu, jeudi 19 novembre 2020 sa deuxième session plénière à la salle de réunion du Conseil économique et social (Ces) à Cotonou. Les membres se sont ainsi retrouvés pour aborder les questions qui nécessitent des clarifications. « Les questions d’actualisation du fichier électoral national demandent que nous nous retrouvions dans un cadre pour discuter des questions qui pourraient exiger des clarifications pour un consensus. C’est dans ce cadre que les 21 membres se sont retrouvés pour mener des débats », a confié son rapporteur, Gilbert Bangana.

A la suite de la phase d’affichage du fichier électoral national bouclée le 31 octobre dernier, d’autres opérations, dans le cadre de l’actualisation de la Liste électorale, sont programmées dont l’enregistrement biométrique des citoyens omis et des béninois de l’extérieur et la radiation des citoyens décédés du fichier. Les discussions, a indiqué Gilbert Bangana, sont donc importantes pour faciliter la suite des travaux. « Nous nous sommes retrouvés pour statuer sur certaines questions. Nous avons fini la période d’affichage. Nous sommes en période de collecte des données pour que l’enrôlement démarre d’ici à là. Donc il fallait qu’on se retrouve pour discuter de comment redéployer les équipes sur le terrain pour que cette actualisation se passe sans difficulté et que nous puissions transmettre notre liste dans les délais impartis. C’est ce débat que nous avons mené », a-t-il rapporté à la presse.

L’idée de regrouper au sein d’un même cadre les représentants de partis politiques officiellement reconnus, institutions de la république, ministères et organisations de la société civile du domaine de la démocratie pour le suivi du processus d’actualisation, est très géniale, a-t-il réitéré. Cela fait que les travaux se déroulent sans suspicion et achoppements. « Contrairement à ce qui se passe habituellement, la méthode que nous avons adoptée cette fois-ci avec l’implication de tous les acteurs fait que jusque-là, il n’y a pas de difficulté ». Le président du Cadre, Tabé Gbian a confirmé les mots du rapporteur. « Le modèle de Cos-Lépi par rapport avec ce que je connaissais est un modèle exemplaire. Tout se fait avec beaucoup d’apaisement, dans la transparence. Nous aboutirons à un résultat heureux dans la paix et la tranquillité, surtout la transparence que je constate.  C’est un Cos Lépi 2020-2021 parfait, et vous aurez les résultats sur le terrain. », a-t-il rassuré.

Par Sêmèvo Bonaventure AGBON

Laisser un commentaire

Top