Vous êtes ici
Accueil > Actualité > 2ème phase du microcrédit Alafia : La cagnotte passe de 50 000 à 100 000F dès la première demande

2ème phase du microcrédit Alafia : La cagnotte passe de 50 000 à 100 000F dès la première demande

La ministre des Affaires sociales et de la microfinance Véronique Tognifodé a lancé le jeudi 14 juillet à Kpomassè dans le département de l’Atlantique, la deuxième phase du microcrédit Alafia. Ainsi, les bénéficiaires peuvent désormais solliciter et obtenir, même pour une première demande, la somme de 100.000Fcfa auprès des Systèmes financiers décentralisés (Sfd), partenaires du Fonds national de la microfinance.

Par Sènankpon DOSSOU

Bonne nouvelle pour les populations démunies et en particulier les femmes qui s’investissent dans les activités génératrices de revenus ! Le microcrédit Alafia passe désormais à 100 000f. Les autres options, notamment la possibilité d’obtenir 30 mille francs ou 50 mille francs Cfa restent valables.

 

LIRE AUSSI : Création de richesses : Le Crédit Arch artisans démarre

 

Le microcrédit Alafia est l’un des produits phares issu des réformes organisationnelles opérées au niveau du Fonds national de la microfinance par le gouvernement pour faciliter aux personnes vulnérables exclues des systèmes classiques de financement, l’accès au crédit. La ministre Véronique Tognifodé a rappelé lors du lancement de la deuxième phase, les mécanismes mis en place par le gouvernement pour assouplir les conditions d’accès au microcrédit Alafia et a indiqué qu’ils restent inchangés.
Le lancement de cette deuxième phase qui intervient un peu plus d’un an demi après l’activation du microcrédit Alafia au Bénin est une réponse du gouvernement à la forte demande des populations. C’est aussi, selon la ministre, la suite logique du succès remarqué lors de la mise en œuvre de la première phase.

 

LIRE AUSSI : Volet assurance maladie du projet Arch : Les bénéficiaires de Zakpota reçoivent leurs cartes

 

C’est pourquoi, la ministre des Affaires sociales et de la microfinance a invité les populations bénéficiaires à rester fidèles aux principes de ce crédit en remboursant à bonne échéance pour faciliter sa pérennisation. Elle les a rassurées du travail permanent qui se fait avec les Sfd partenaires pour réduire les quelques dysfonctionnements habituellement notés.
Pour le compte de cette année 2022, vu le grand engouement des populations face au microcrédit Alafia qui contribue fortement à la réduction de la pauvreté au Bénin, le gouvernement a porté l’enveloppe financière de 10 milliards Fcfa à 15 milliards Fcfa. Une manière de réaffirmer la volonté politique du gouvernement à lutter contre la pauvreté, à travers la sortie progressive des populations démunies de leur situation de précarité.
Il faut noter que la cérémonie de lancement de la deuxième phase du microcrédit Alafia s’est déroulée en présence du préfet de l’Atlantique, du maire de Kpomassè, des opérateurs de téléphonie mobile, partenaires du gouvernement sur le projet, des responsables de Open-si, des responsables des Sfd et de plusieurs femmes bénéficiaires de la commune de Kpomassè.

Laisser un commentaire

Top