Vous êtes ici
Accueil > Actualité > 2ème session ordinaire du conseil communal de Cotonou : Adoption à l’unanimité du collectif budgétaire 2019

2ème session ordinaire du conseil communal de Cotonou : Adoption à l’unanimité du collectif budgétaire 2019

Les travaux de la deuxième session ordinaire du conseil communal de Cotonou ont pris fin vendredi 28 juin. Deux activités importantes ont marqué cette session, à savoir l’accord au projet de mise en place des cahiers de maisons dans les quartiers et arrondissements pour renforcer la lutte contre l’insécurité et la criminalité et le vote du collectif budgétaire, exercice 2019.

Par Raymond FALADE (Stag.)

Proposé par l’administration du maire Isidore Gnonlonfoun, c’est à l’unanimité que le collectif budgétaire exercice 2019 a été voté par les élus communaux présents à cette séance. Convaincus de la volonté affichée de l’exécutif municipal à améliorer les conditions de vie des populations, les conseillers ne se sont pas résignés à accompagner les initiatives du maire Gnonlonfoun. Ce qui a motivé le plébiscite, par 43 voix pour, 0 contre et 0 abstention, du collectif budgétaire exercice 2019, qui s’équilibre en recettes et en dépenses à la somme de 25 651 656 858 Fcfa. A travers ce vote, les conseillers donnent ainsi les moyens nécessaires à l’équipe municipale pour poursuivre la mise en œuvre de la politique de développement de la ville. C’est aussi une manière de lui renouveler leur confiance et de réaffirmer leur engagement à ses côtés.

Signalons qu’en prélude au vote, les élus ont apporté des contributions remarquables en vue de l’amélioration qualitative du document budgétaire. Ils n’ont pas manqué de remercier le maire Isidore Gnonlonfoun et son équipe technique pour les avancées notables réalisées lors de l’élaboration de ce collectif qui prend en compte la plupart des préoccupations de leurs administrés. Les autorités municipales disposent désormais de moyens pour faire face aux priorités de cette année.

L’ambiance conviviale et fraternelle qui a prévalu durant les trois jours de travaux traduit le leadership de l’autorité communale qui gère avec méthode, peut-on alors déduire, le conseil depuis juillet qu’il a pris les rênes de la commune. Un sentiment largement partagé par la majorité des conseillers, toutes tendances politiques confondues.

Laisser un commentaire

Top