Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Abandon et mauvais traitement : Deux cantons du Togo veulent se rattacher au Bénin

Abandon et mauvais traitement : Deux cantons du Togo veulent se rattacher au Bénin

Les cantons Badin et Kamina dans l’Est Mono au Togo ne veulent plus du pays de Faure Gnassingbé. Menaces à prendre au sérieux. Les concernés ayant affiché leur détermination en hissant le drapeau vert-jaune-rouge. Selon les images qui proviennent de là-bas ils veulent devenir béninois. Sur les documents (deux pages) joints au drapeau du Bénin‚ ils s’insurgent entre autres contre l’inexistance des cadres de la zone dans les structures étatiques et surtout‚ le manque d’infrastructures routières et sanitaires dans la zone‚ ce qui‚ lit-on‚ les empêche d’échanger et de communiquer librement avec le reste du Togo. «Nous populations desdits cantons proclamons solennellement notre zone rattachée à la république du Bénin‚ pays voisin où nos populations se tournent le plus souvent pour vendre leur récolte‚ mais aussi acquérir les biens de première nécessit黂 écrivent-elles. Et d’annoncer engager très incessamment les démarches auprès des autorités béninoises en vue d’obtenir la prise en compte de leur aspiration.

Cette actualité rappelle l’épineuse question de l’intégration des zones frontalières où les populations sont souvent déconnectées du reste du pays pour défaut de voie d’accès et d’infrastructures socio-économiques. Le Bénin a pris cette question au sérieux en se dotant de l’Agence béninoise de gestion intégrée des espaces frontaliers (ABeGIEF).

Par Sêmèvo Bonaventure AGBON

Laisser un commentaire

Top