Vous êtes ici
Accueil > Société > Accès à l’eau potable à Houin : Moïssou Lagnika fait don d’importants équipements de stockage

Accès à l’eau potable à Houin : Moïssou Lagnika fait don d’importants équipements de stockage

En campagne contre les maladies hydriques dans les zones rurales du 17 février au 4 mars 2021, Moïssou Lagnika, enseignant-chercheur à la Faculté des sciences et techniques (Fast) de l’Université d’Abomey-Calavi, a fait toucher du doigt à la population de Dessa dans l’arrondissement de Houin (commune de Lokossa ) les facteurs pouvant affecter la qualité de l’eau potable. Il a saisi l’occasion pour faire dons d’équipements de stockage, de pain de savon, de gel hydro-alcoolique et a sensibilisé sur les mesures barrières à la Covid-19 le mercredi 17 février dernier à l’Epp Dessa.

Décidé à accompagner la population à avoir de l’eau potable de la source à la consommation, Moïssou Lagnika, avec l’appui technique et financier de Cebios Museum (Belgique), a sensibilisé la population sur les facteurs pouvant souiller une eau potable. À travers sa campagne de sensibilisation : de l’eau potable à domicile, un impératif dans les zones rurales du Bénin,  Moïssou Lagnika a montré les relations entre les maladies hydriques et la qualité d’eau, présenté la qualité microbienne de l’eau des forages à la source et à domicile, sensibilisé  sur les comportements à risque pouvant affecter la qualité de l’eau. ‘’Nous avons montré à la population et aux écoliers que les récipients non lavés ou non couverts, le contact entre l’eau et les mains et les matériaux de prélèvements divers sont des facteurs qui affectent la qualité d’eau‘’ a précisé Moïssou Lagnika. ‘’Chers écoliers, pères et mères, je nous invite à l’usage des récipients modernes, au lavage régulier des récipients à l’eau et au savon et à l’observance stricte des règles d’hygiène et des mesures barrières en cette crise de la pandémie de la Covid19‘’ a-t-il ajouté. Pour Serge Sodjihoun, directeur de l’Epp Dessa, il faut un corps sain pour le rayonnement des centres de formation. « Nous, nous sommes appelés à travailler avec  les enfants qui doivent être en bonne santé et ces dons de kits de lavage de mains et de points d’eau vont nous aider à atteindre cet idéal. Merci aux initiateurs et bon usage en sera fait », a-t-il promis. Précisons qu’après deux semaines de formation, les apprenants seront évalués sur les acquis et les plus méritants qui serviront de relais dans la population seront primés.

 

A.D.

Laisser un commentaire

Top