Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Accès aux microcrédits : Bintou Chabi Adam Taro en tournée d’information

Accès aux microcrédits : Bintou Chabi Adam Taro en tournée d’information

Après un moment de silence, le gouvernement a ramené l’octroi de microcrédits avec plus d’innovations à travers le ‘’micro crédit mobile’’ (Mcm). C’est le message que Bintou Chabi Adam Taro, ministre des Affaires sociales et de la microfinance a entrepris de porter aux populations à travers une tournée nationale qui a démarré le samedi 16 février sur le fonctionnement du Mcm. Le weekend dernier, elle était à Allada et Ouidah dans le département de l’Atlantique.

Par S. B. A.

Ne pas servir à ses compatriotes un repas non ou mal cuit. Selon Bintou Chabi Adam Taro, telle est la logique qui a toujours guidé les actions du président Talon. C’est pourquoi à son avènement, le gouvernement de la Rupture a marqué une pause dans l’octroi des micro crédits pour évaluer le mécanisme et apporter des améliorations nécessaires pour mieux servir les populations, a expliqué Bintou Chabi Adam Taro aux populations. « En 2016, le régime actuel est venu trouver le secteur de la microfinance dans un état qui ne lui permettait pas d’y injecter encore des fonds sans aucune évaluation ». Le silence apparent qui a régné depuis quelques années autour des micros crédits aux plus pauvres était donc pour innover, a-t-elle conclu. L’innovation accouchée, c’est bien le ‘’micro crédit mobile’’. « Avant, ce sont des femmes dites Leaders qui se présentaient en votre nom devant les Sfd (Systèmes financiers décentralisés) pour prendre les crédits. L’État ne disposait pas d’un mécanisme pouvant lui permettre de vérifier si le crédit pris en votre nom après moult tracasseries vous parvient effectivement », a-t-elle déclaré aux femmes. Avec le Mcm, le gouvernement saura qui a pris combien, à quel moment et depuis quelle localité, lorsque les remboursements sont faits, le constat se fera en même temps sur un écran disponible dans des structures compétentes. Exit les tracasseries, les rançonnement et paiement de commission à qui que ce soit. Sur ce, le ministre a invité les populations à s’adresser au Sfd agréé (partenaire du Fond national de la microfinance) de leurs localités pour se faire enrôler pour bénéficier de crédits. « Ne pensez pas, leur dit-elle, que le Chef de l’État, moi ou n’importe quelle autorité viendra vous remettre des microcrédits. A partir de maintenant, vous pouvez aller faire les formalités nécessaires avec le récépissé Ravip pour avoir les crédits ».

Après avoir écouté le ministre, les femmes n’ont pas caché leur joie. Certaines d’entre elles qui ont déjà bénéficié du nouveau produit Mcm pour le compte de la phase pilote ont témoigné de son efficacité. Adieu les longues files devant les sièges des Institutions financières avant de prendre les crédits, ont-elles reconnu. Désormais, il suffit de remplir les formalités et tout se passe à partir de son téléphone portable.  Les Maires d’Allada et de Ouidah ont remercié le Chef de l’État et son Gouvernement pour cette innovation qui sécurise, non seulement les opérations mais permet aux populations de recevoir directement et discrètement les crédits et les rembourser sans tracasseries en temps réel. Ils ont promis poursuivre l’œuvre de sensibilisation auprès des populations.

Laisser un commentaire

Top