Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Activité de Change manuel dans l’Uemoa : Des maux épinglés‚ les acteurs sensibilisés

Activité de Change manuel dans l’Uemoa : Des maux épinglés‚ les acteurs sensibilisés

Les gérants et promoteurs des sociétés et établissements de change manuel se sont retrouvés mardi 14 décembre au Golden Tilup de Cotonou pour une journée de sensibilisation sur les dispositions du règlement relatif aux relations financières extérieures des États membres de l’Union économique et monétaire Ouest africaine (Uemoa). Initiative de la Direction des affaires monétaires et financières de la Direction générale du trésor publique et de la comptabilité, cette activité a connu la présence des autorités du Ministère de l’Economie et des Finances.

Didier Noukpo représentant de la Direction nationale de la Bceao a souligné à l’ouverture de cette séance que : « les résultats issus du dernier contrôle annuel organisé par le Ministère de l’Économie et des Finances, en collaboration avec sa structure, ont révélé le non-respect par certains agréés de change des obligations qui sont les leurs. Il s’agit entre autres de la vente de devise au-delà du seuil réglementaire ; l’absence de documents comptables ; la mauvaise tenue des registres ; le défaut d’information à la clientèle au guichet ; la non transmission des états périodiques ; l’indisponibilité des bordereaux d’achat et de vente de devises régulièrement remplis ; la fermeture des locaux de certains bureaux de change sans avoir préalablement informer les autorités compétentes ; l’impossibilité d’effectuer la visite annuelle dans certains bureaux de change manuel pour des raisons de fermeture provisoire.

C’est fort de ce qui précède que les échanges de cette journée s’inscrivent dans le cadre de l’amélioration qualitative des prestations des bureaux de change manuel et par conséquent, le renforcement du dispositif de la lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme. Tel est l’objectif de cette séance. En réalité, l’activité de change manuel est régie par le règlement N°09/2010/Cm/Uemoa du 1er octobre 2021 relatif aux relations financières extérieures des Etats de l’Uemoa et ses textes d’applications en l’occurrence les instructions numéro 5, 6,7 et 11. Ce dispositif est enrichi par la décision N°397/12/2010 du 06 décembre 2010portant règles, instruments et procédures de mise en œuvre de la politique monétaire et de crédit de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Bceao), qui fixe en son annexe, les conditions de taux et de commissions sur les opérations de change manuel entre le franc Cfa et l’Euro. Selon Clément Aziagnikouda, l’organisation de « cette deuxième séance au titre de l’année 2021 est imputable à l’accroissement d’année en année de l’effectif des agréés de change manuel qui sont à ce jour au nombre 106 ». Hermann Orou Takou Directeur de Cabinet du Ministre de l’Économie et des Finances procédant à l’ouverture de cette séance a souhaité qu’elle soit fructueuse et apporte à chacun, toute la lumière nécessaire pour une meilleure compréhension de la règlementation.

Par Sènankpon DOSSOU

Laisser un commentaire

Top