Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Actualisation du fichier électoral : Le Cos-Lépi et les parties prenantes évaluent le processus

Actualisation du fichier électoral : Le Cos-Lépi et les parties prenantes évaluent le processus

Le Conseil d’orientation et de supervision de la Liste électorale permanente informatisée (Cos-Lépi) et les structures impliquées ont décidé d’évaluer le processus d’actualisation du Fichier électoral national qui a servi au scrutin présidentiel du 11 avril 2021. Ils se sont rencontrés à Cotonou jeudi 29 avril.

Par Laurent KOKOU

Deux mois après la fin de sa mission et la transmission de la liste électorale à la Céna, le Cos-Lépi a jugé bon de soumettre l’ensemble du processus à une évaluation et rendre compte des différentes étapes de sorte à susciter la réflexion sur d’éventuelles perspectives. A travers cette rencontre, le Cos-Lépi entend dresser un bilan technique de l’ensemble du processus d’actualisation du fichier électoral national.  Aussi, la mise en œuvre du plan de communication ainsi que le rapport du processus ont été passés au peigne fin.  « Il me plaît de rappeler que depuis le 6 août 2020, mes collègues conseillers au Cos et moi avions pris l’engagement solennel devant la Cour Constitutionnelle, par notre serment, d’accompagner le processus d’actualisation du Fen. Notre mission plus que républicaine était aussi une question d’honneur, d’autant qu’il est évident que du Fen actualisé, devra être tiré la liste électorale permanente informatisée. Ayant pris la mesure de l’enjeu dans lequel on était engagé, nous avons dès la date de prise de fonction, pris nos responsabilités avec ardeur et courage pour ne pas trahir la noble mission que la République nous a confiée », a dressé le président du Cos-Lépi, Gilbert Bangana. Il a par ailleurs félicité tous les acteurs, les partenaires à divers niveaux pour leur accompagnement constant.

Le régisseur général de l’Agence nationale du traitement (Ant) a d’entrée, passé en revue le grand rôle joué dans le processus par cette structure. « Ce n’est toujours pas évident de satisfaire à des besoins aussi délicats. Au terme du processus, nous pouvons nous réjouir de la réussite de notre mission. Pour atteindre ces résultats, il a fallu de l’engagement pour tous. Chers membres de l’Ant, vos efforts n’ont pas été vains. Je remercie l’engagement du Cos présidé par Gilbert Bangana », a déclaré Bonaventure Gagnon. Il est attendu à l’issu des travaux, de pertinentes recommandations qui vont à coup sûr, contribuer au perfectionnement du processus d’établissement des listes électorales pour les prochaines échéances.

Laisser un commentaire

Top