Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Affaire 3 tonnes de cocaïne : « le gouvernement du Bénin contredit totalement cette rumeur » (Orounla)

Affaire 3 tonnes de cocaïne : « le gouvernement du Bénin contredit totalement cette rumeur » (Orounla)

Le ministre de la Communication et de la poste, porte-parole du gouvernement, Alain Orounla a démenti la nouvelle portant saisie au port de Montevideo (Uruguay) d’un navire transportant trois tonnes de cocaïne dissimulées dans des sacs de riz, le mercredi 20 novembre 2019 en destination du Bénin. Il ne s’agit en effet que d’une fausse rumeur.

Voici sa déclaration :

« Les rumeurs qui ont été colportées font état de ce que ce navire rempli de trois tonnes de cocaïnes, a-t-on dit, ce qui est démenti d’ailleurs par les autorités locales concernées, qui affirment que leur pays n’a pas cette capacité de production. C’est bien établi que ce navire est à destination d’un autre pays et je ne vois pas qui dans ce pays peut se permettre et a les moyens d’importer une telle quantité. Heureusement que ces autorités locales précisent que ce serait de la réexportation. Et à ce titre, le gouvernement réaffirme très clairement la lutte qui est menée depuis des années afin que notre pays ne soit considéré et ne puisse même pas être soupçonné, comme étant la plaque tournante d’un quelconque trafic. Dans cette lutte implacable qui est menée par le gouvernement, il eut une institution redoutée, la Criet, dont l’une des attributions est la chasse aux narcotrafiquants. Et cette institution fonctionne très bien puisqu’à notre connaissance, il n’y a plus de petits trafiquants qui traînent ou qui aient la vie paisible dans nos villes et campagnes. C’est pour vous dire que le gouvernement du Bénin contredit totalement cette rumeur et réaffirme qu’il mène une lutte implacable contre le narco trafique qui se traduit d’ailleurs par l’exil plus ou moins volontaire des personnes soupçonnées ou accusées de ce type trafic ».

Laisser un commentaire

Top