Vous êtes ici
Accueil > Politique > Affaire 30h aux aspirants : Nouveau face-à-face Talon-Responsables syndicaux

Affaire 30h aux aspirants : Nouveau face-à-face Talon-Responsables syndicaux

Les centrales et confédérations syndicales seront de nouveau au Palais de la Marina ce vendredi 16 octobre. Au menu des échanges, la question de l’augmentation de la masse horaire des enseignants-aspirants, les 30h qui défraient la chronique depuis quelques semaines. Malgré la séance de travail entre le président Talon et les responsables syndicaux il y a une semaine, rien n’a pratiquement bougé. Les responsables syndicaux invités sont ceux de la Csa-Bénin, la Cgtb, la Cosi-Bénin, l’Unstb, la Csub et la Cspib. Dans une correspondance en date du mercredi 14 octobre, la ministre du Travail et de Fonction publique Adidjatou Mathys, a invité expressément les secrétaires généraux à ladite séance prévue pour démarrer à 12 heures.

Par ailleurs, dans un autre courrier adressé aux responsables syndicaux le même mercredi, le ministre d’Etat chargé du Plan et du développement, Abdoulaye Bio Tchané, s’est désolé de la non reprise des classes par les enseignants aspirants malgré les engagements du gouvernement au sujet des 30 heures de cours. Et de rassurer les partenaires sociaux une fois de plus que «l’ensemble du gouvernement est mobilisé pour faire évoluer positivement la situation et ceci, dans le sens de l’intérêt général ».

Par R. F.

Laisser un commentaire

Top