Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Affichage du Fichier électoral : Le Cos-Lépi proroge l’opération au 31 octobre

Affichage du Fichier électoral : Le Cos-Lépi proroge l’opération au 31 octobre

Ce mercredi 21 octobre 2020 marque en principe la fin de la période d’affichage du Fichier électoral national. Mais le Cos-Lépi a décidé de sa prorogation au 31 du même mois, a annoncé ce matin le président Gilbert Bagana, lors d’un point de presse à Cotonou.

Par Sêmèvo B. AGBON

Populations béninoises, vous disposez encore de 10 jours pour consulter le fichier électoral affiché sur toute l’étendue du territoire national. Une grâce offerte par le Cos-Lépi en raison des intempéries qui ont endommagé les listes. « Avec les intempéries où des listes ont été déchirés, certaines emportées par le vent, nous avons décidé lors de la plénière du mardi 19 octobre, de la prorogation de la période d’affichage jusqu’au 31 octobre 2020 », a déclaré Gilbert Bagana.

Plus question de trainer les pas. Le Cos-Lépi espère vivement que cette décision permette aux citoyens de signaler, pour que soient corrigées réellement les erreurs nominatives. « L’opération est solennellement est prorogée. Que personne ne dise qu’il n’a été informé ou qu’ils n’a pas eu le temps nécessaire », a insisté le président du Cos.

Faut-il le rappeler, l’opération d’affichage du fichier électoral national, lancée le 1er octobre dernier, vise essentiellement à vérifier la présence des noms, prénoms et des informations concernant chaque citoyen en âge de voter, réintégrer tous ceux qui auraient été précédemment omis ; inscrire tous ceux qui ont nouvellement acquis les qualités requises par la loi pour figurer sur le Fichier électoral national, prendre en compte tout citoyen Béninois figurant sur le Fichier électoral et réclamant des modifications sur ses données personnelles ; toute personne naturalisée au cours de l’année ; tous les immigrants remplissant les conditions pour être électeur ; et à satisfaire tous les électeurs qui figurent sur le fichier électoral et ayant changé de domicile ou de résidence et qui sont demandeurs de transfert de leur centre de vote.

Et, justement, à propos des transferts, le conférencier a été formel : aucune pièce n’est exigée. « Je voudrais dire à nos collaborateurs sur le terrain qu’aucune pièce n’est exigée pour le transfert. C’était demandé l’attestation de résidence mais la plénière du mardi a levé cette contrainte pour permettre à nos citoyens qui ne se retrouveraient pas dans leur poste de vote ». Désormais, il suffit donc aux citoyens « de photocopier leur carte d’électeur, de signer et de mettre au verso le poste qu’ils désirent, et le transfert sera fait », a synthétisé Gilbert Bagana.

Par ailleurs, il a défendu aux populations de céder leurs cartes à quiconque sous aucun prétexte. « A nos électeurs, ne mettre sa carte d’électeur à la disposition de personne », a-t-il interdit.

En prélude à ce point de presse, l’installation officielle du Cadre de concertation du Conseil d’orientation et de supervision de la Lépi a été faite. Une première au Bénin, l’initiative vise à garantir la transparence et la fiabilité de la liste électorale en vue d’une élection présidentielle apaisée en 2021.

Laisser un commentaire

Top