Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Agbenonci‚ Maec : « On doit s’attendre à un renforcement de l’action diplomatique du Bénin»

Agbenonci‚ Maec : « On doit s’attendre à un renforcement de l’action diplomatique du Bénin»

De 22 milliards en 2021 le budget du ministère des Affaires étrangères et de la coopération (Maec) va baisser à 16 milliards francs en l’année prochaine. Le ministre Agbenonci était face aux députés de la Commission budgétaire de l’Assemblée nationale‚ jeudi 18 novembre. Il a justifié ce budget et dévoilé la nouvelle approche de gestion de l’appareil diplomatique.

« Vous savez que parce que notre pays s’est engagé dans une réforme en profondeur de l’appareil de l’État et que cette réforme touche le secteur de la diplomatie, nous sommes dans une tendance baissière. Donc, je passe d’un budget de 22 milliards Fcfa à un budget de 16 milliards pour l’exercice 2022 avec une augmentation de l’utilisation des moyens modernes. On va gérer l’appareil diplomatique avec l’adoption de méthodes de travail différentes pour pouvoir faire en sorte que les objectifs puissent être atteints. On peut faire plus avec moins lorsqu’on est bien organisé comme le dit le président de la République. Au cours de l’année 2022, on doit s’attendre à un renforcement de l’action diplomatique du Bénin et au rayonnement du Bénin à l’étranger. C’est un nouveau programme qui essaie de reprendre avec les objectifs qui étaient connus et que nous avons avec l’équipe du ministère sous le leadership du président de la République réadapté. Ça c’est le premier projet. Le deuxième projet sera sur la protection des intérêts du Bénin, des ressortissants béninois à l’étranger, mais aussi l’amélioration de la qualité de nos services diplomatiques et consulaires parce que lorsque l’on est ressortissant d’un pays et que ce pays est de plus en plus approuvé et respecté dans le monde, on a besoin aussi de services de qualité. La dématérialisation, la modernisation de l’administration publique qui a affecté le secteur de la diplomatie doit nous conduire à donner à nos compatriotes ici comme ailleurs pour ce qui concerne la diplomatie, pour ce qui concerne les affaires étrangères, des services de meilleure qualité. C’est l’engagement qu’on a pris devant le président de la République. C’est le travail que nous essayons de faire avec lui et ensuite, cette réforme passe par la modernisation de notre administration. Plus de 160 services sont en ligne et nos compatriotes peuvent y accéder à l’étranger. Je ne dis pas que tout est parfait. Je dis que nous évoluons. Je dis que nous avons reçu beaucoup de satisfaction de la part de nos compatriotes de la diaspora, mais qu’il y a encore beaucoup d’amélioration à faire. C’est un long voyage. Nous l’avons bien commencé et nous avons des indicateurs qui sont plutôt positifs et ma détermination, celle de l’équipe avec laquelle je travaille, c’est de faire en sorte que nous confirmions ces résultats-là…»

Par Sènankpon DOSSOU

Laisser un commentaire

Top