Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Amélioration de la productivité des entreprises : L’Anpme reçoit un rapport sur la transformation des Pme

Amélioration de la productivité des entreprises : L’Anpme reçoit un rapport sur la transformation des Pme

Dans le cadre de sa mission d’accompagnement des Petites et moyennes entreprises, l’Agence nationale des petites et moyennes entreprises (Anpme) a inscrit dans son programme de travail de l’année 2020, le recrutement d’un cabinet pour accompagner un échantillon d’entreprises dans un processus capacitaire, les amener à revoir leur structure afin de pouvoir se prendre en charge pour générer des emplois et créer ou générer des ressources. Le cabinet “Source rayale” retenu a présenté mardi 14 décembre, au siège de l’institution à Cotonou, le rapport de sa mission.

Par Raymond FALADE

L’objectif principal de cette mission est d’accompagner les Pme bénéficiaires à faire évoluer leur maturité stratégique d’un degré sur une échelle donnée. Il s’agit de façon spécifique‚ a rappelé le patron du cabinet “Source royale”, Aristide Zanclan, d’assister les Pme dans l’élaboration et le déploiement des plans d’amélioration et d’assurer le suivi et la capitalisation du processus. Pour y parvenir, plusieurs activités ont été réalisées. Entre autres, la revue documentaire et préparation de la mission, la prise de contact avec les entreprises concernées et le diagnostic des entreprises. Au total, quatre entreprises ont été prises en compte dans le cadre de ce travail. Il s’agit de “Ok Fashion” spécialisée dans la confection de l’habillement et de la mode, la “Savane” qui est une entreprise de restauration, “Hsb”, spécialisée dans la production de l’huile de palme et “Africa green corporation” (Adc) qui est une structure spécialisée dans l’économie verte.

Le diagnostic des quatre entreprises s’est déroulé avec la participation de quatre experts, permettant d’aborder toutes les fonctions des entreprises‚ à savoir les fonctions management, ressources humaines, financière et comptable, production, commerciale, qualité et environnementale‚ a expliqué Aristide Zanclan.

Au terme des travaux du cabinet‚ il ressort de l’analyse de l’échantillon choisi, que seule l’entreprise “Africa green corparation” (Agc) remplit les conditions nécessaires et pourrait aller sur le marché financier. Une bonne nouvelle saluée par le directeur adjoint de l’entreprise Karel Montcho. «C’est un satisfécit total que nous avons par rapport à ce programme. Il a permis de pouvoir faire un diagnostic au niveau des différentes fonctions de l’entreprise, d’identifier les points forts mais également les points faibles sur lesquels il va falloir qu’on porte une attention particulière pour pouvoir améliorer la productivité de l’entreprise»‚ a-t-il déclaré. Pour lui, le plus important c’est comment faire pour la suite.

Quelles sont donc les perspectives pour pouvoir transformer véritablement l’entreprise et la mettre sur orbite ? A cette question, Karel Montcho a confié que «c’est un défi et un challenge parce qu’il va falloir faire toute une réorganisation tant sur le plan de fonction et également sur le plan perspectives en ce qui concerne la nouvelle année. Nous le voyons comme un challenge et un défi pour pouvoir réellement atteindre cet objectif. Nous allons y travailler à travers la feuille de route qui va être élaborée en collaboration avec l’Anpme pour qu’on puisse véritablement atteindre cet objectif»‚ a-t-il indiqué.

Le cabinet “Source royale” au terme de sa présentation a félicité l’Anpme pour avoir initié ce projet qui permettra d’impacter les entreprises sur le plan national. Cependant, il a fait quelques recommandations pour l’amélioration de la productivité des Pme. Il s’agit de sélectionner les Pme de la même filière pour un cabinet, informer suffisamment les chefs d’entreprises sur le contenu du projet, sélectionner des entreprises qui ont besoin d’appui du genre, faire signer aux Pme adhérentes une convention d’adhésion à s’ouvrir au cabinet qui va faire la mission, inclure dans ce projet le volet financement matériel et des investissements et la recherche de financement pour les actions des entreprises.

Le directeur de l’Anpme Alexandre Houedjoklounon a exprimé sa satisfaction quant au rapport de cette mission. «Il y a des choses que nous pouvons mettre dans notre plan annuel»‚ a-t-il déclaré. Il a promis qu’il travaillera avec ses collaborateurs pour la prise en compte des recommandations.

Laisser un commentaire

Top