Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Annexe spécial du Littoral : Le Cnsr descend à Abomey-Calavi

Annexe spécial du Littoral : Le Cnsr descend à Abomey-Calavi

L’annexe spéciale du Centre national de sécurité routière (Cnsr) pour le littoral est désormais à Abomey-Calavi. Précédemment installée dans un immeuble à Zogbo, la structure est descendue dans la commune d’Abomey-Calavi sur un domaine du Cnsr. La cérémonie de mise en service de ce nouveau site s’est déroulée le vendredi 7 août dernier en présence du directeur du Cnsr Aubin Adoukonou suivie de la revue du Plan de travail annuel (Pta) du centre au 30 juin 2020.

Par Sènankpon DOSSOU

Un bâtiment flambant neuf, de type particulier, érigé en plein cœur de la commune d’Abomey-Calavi abrite désormais l’annexe spécial Littoral du Cnsr. Après plusieurs années en location, l’annexe spéciale s’implante sur le vaste domaine du Cnsr à Abomey-Calavi, non loin de l’église catholique « Bakhita ».
Lors de la cérémonie d’inauguration de ce joyau, le directeur général du Cnsr, Aubin Adoukonou s’est réjoui des efforts menés par son Centre depuis quelques années pour installer chacune de ses structures délocalisées sur des propriétés de la structure. Ce qui contribue à la réduction des charges locatives.
Les activités de l’annexe spéciale couvrent spécifiquement le département du littoral et vont être meublées de sensibilisation et de communication afin d’influencer le taux des accidents dans la ville de Cotonou. Les populations des départements de l’Atlantique et du Littoral auront aussi la possibilité d’obtenir d’autres services spécifiques. En dehors de l’annexe spéciale de Cotonou, le Cnsr a ouvert sur ce site d’Abomey-Calavi, un centre de perfectionnement et de renforcement des capacités déjà en service. Une visite guidée des différents bâtiments a mis fin à la cérémonie d’inauguration du nouveau site du Cnsr.

Le Dg Aubin Adoukonou et sa délégation posant devant le nouveau siège

Des marges de progression

À peine la cérémonie d’inauguration terminée, les cadres ont entamé la revue du Plan de travail annuel (Pta) de leur structure. Occasion pour eux, d’analyser les performances du Cnsr au cours du premier semestre de l’année 2020, de passer en revue les résultats obtenus, les dysfonctionnements enregistrés dans son exécution et de rechercher des solutions aux difficultés rencontrées dans le fonctionnement du centre et des activités.
Les produits, les charges et les investissements ont été financièrement exécutés en 2020 à 40,75%, 37,02% et 13,44% contre respectivement 38,37%, 32,75% et 7,4% pour la même période en 2019. Ils ont donc connu des marges de progression respectives de 21,63%, 20,74% et 10,95%.
Par ailleurs, les cadres ont noté que la pandémie du Covid-19 a provoqué le ralentissement de toutes les activités au niveau du Cnsr. Après l’analyse de ces résultats, le directeur du Cnsr Aubin Adoukonou a exhorté ses collaborateurs à plus d’engagement et de détermination pour l’accomplissement efficiente et efficace de la mission républicaine assignée au Centre national de sécurité routière.

Laisser un commentaire

Top