Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Aspiranat à l’Enseignement supérieur : Un décret instaure un Fichier national et fixe les modalités d’inscription

Aspiranat à l’Enseignement supérieur : Un décret instaure un Fichier national et fixe les modalités d’inscription

Le système d’aspiranat est définitivement passé à l’Enseignement supérieur au Bénin. Le décret n°2022-150 du 2 mars signé du chef de l’État Patrice Talon et quatre ministres‚ crée «une base numérique constitutive du Fichier national des aspirants» et fixe les modalités d’inscription.

 

LIRE AUSSI: Enseignement supérieur : Unanimité sur la nécessité des réformes courageuses

 

En son article 3 le texte dispose que «Nul ne peut être candidat au concours national de recrutement des enseignants dans les unités de formation et de recherche dans l’Enseignement supérieur s’il n’est inscrit au fichier national des aspirants à l’Enseignement supérieur ».

L’inscription à ce fichier est entre autres subordonnée à la signature du Code d’éthique et de déontologie dans l’Enseignement supérieur et de la recherche. Sont éligibles les titulaires d’un doctorat ou d’un master (pour ce qui concerne certaines spécialités).

Le fichier numérique est placée sous l’autorité du ministre en charge de l’Enseignement supérieur et sous la supervision et le contrôle de l’Organe national de contrôle et d’éthique. Il est géré par le directeur du système d’information du ministère de l’Enseignement supérieur.

Pour mémoire‚ le samedi 10 juillet 2021, le gouvernement a organisé un séminaire national sur la stratégie de développement de l’Enseignement supérieur, la recherche scientifique et l’innovation.

À l’occasion‚ la ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique‚
Eléonore Yayi Ladekan a égrené le chapelet des maux qui minent ce sous-secteur de l’éducation depuis plusieurs années.

La politique conçue pour le secteur en 2006 n’a pas été mise en œuvre pour cause de dysfonctionnements de la coordination, de l’absence d’un plan stratégique, d’une loi de financement et d’un code d’éthique‚ a-t-elle déploré.

 

LIRE AUSSI: Centre de formation “Fifontin Gbékoun” : L’Iniref fustige la fermeture pour non usage du français

 

Aussi‚ a-t-elle indexé la faible qualité des offres de formation, l’absence d’une évaluation des enseignants et d’un organe opérationnel de contrôle et d’éthique dans l’Enseignement supérieur.

Éléonore Ladékan n’a pas occulté les cas d’enseignements totalement obsolètes, les supports de cours non actualisés, le harcèlement sexuel, la fraude aux examens et les absences injustifiées d’enseignants au cours.

Ce sont là‚ a-t-elle conclu‚ des dysfonctionnements que le gouvernement sous l’égide du chef de l’État, entend corriger au cours de ce second quinquennat.

L’ Aspiranat dans l’enseignement supérieur au Bénin est donc une annonce qui devient une réalité.

Par Sêmèvo Bonaventure AGBON

One thought on “Aspiranat à l’Enseignement supérieur : Un décret instaure un Fichier national et fixe les modalités d’inscription

  1. Merci pour l’information. Mais s’il vous plait, comment pourrait-on avoir le lien pour l’inscription en ligne au fichier national d’aspiranat? Pouvez-vous nous aider à l’avoir? Car ce n’est pas du tout mentioné dans le decret. Merci d’avance.

Laisser un commentaire

Top