Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Association Igbala-«Atelier Théâtre organique… » : La subvention de l’Acf apporte une bouffée d’oxygène au projet

Association Igbala-«Atelier Théâtre organique… » : La subvention de l’Acf apporte une bouffée d’oxygène au projet

L’Association Igbala avec à sa tête Alfred Fadonougbo a procédé au lancement officiel du projet « Atelier théâtre organique à l’hôpital psychiatrique de Cotonou» le jeudi 25 février 2021 au Centre national hospitalier universitaire de psychiatrie de Cotonou (Cnhup C). Ceci dans le cadre d’une subvention de l’Acf (African culture fund), une structure sous régionale basée au Mali.

Par Inès FELIHO (Coll.)

Initié depuis plusieurs années déjà et ralenti par la crise sanitaire du Coronavirus, le projet « Atelier théâtre organique à l’hôpital psychiatrique de Cotonou» de l’association Igbala reprend vie. « Ces ateliers ont failli s’éclipser mais nous avons trouvé la formule de le ressusciter» se réjouit le Directeur de cet hôpital psychiatrique. Les activités dudit projet pourront se poursuivre en toute quiétude grâce à un financement de l’Acf (African culture fund). C’est suite à l’appel à proposition intitulé Sofaco spécial Covid-19/organisation culturelle qui est un fonds de solidarité pour les Artistes et les organisations culturelles que l’association Igbala a gagné ce financement. Le projet est prévu pour se tenir du 07 janvier au 17 juin 2021. Les activités quant à elles sont animées dans ledit hôpital tous les jeudis par le binôme Alfred Fadonougbo, Artiste Comédien et Urlermine Lodonou, Psychologue au Cnhup C.

L’« Atelier théâtre organique à l’hôpital psychiatrique de Cotonou» se décline en des activités à médiation culturelle qui sont à la lisière de l’art thérapie et qui ont pour but de contribuer à l’épanouissement, au réarmement moral ainsi qu’à la réinsertion des patients dans la société. C’est une initiative qui s’inscrit dans un projet plus vaste intitulé « Carit’art » et porté par le Directeur exécutif de l’association Igbala Alfred Fadonougbo. Il s’agit en réalité d’un projet de proposition et de gestion d’interventions d’artistes pour l’épanouissement et la réinsertion sociale des personnes en situations difficiles dans les milieux sensibles tels les prisons civiles et maisons d’arrêt, les centres sociaux d’accueil puis les centres hospitaliers spécialisés.

En plus de contribuer au bien-être mental des patients, les activités de l’ « Atelier théâtre organique » visent surtout à les distraire avec des exercices de concentration, d’improvisation et à la création de petites scénettes.  « Nous leur apprenons à avoir une bonne hygiène respiratoire, à trouver l’état de relâchement complet du corps, à se mouvoir dans l’espace sans rentrer en conflit avec leur corps. Nous leur apprenons surtout à retrouver les réflexes originels du corps » a rappelé Alfred Fadonougbo, Animateur dudit atelier. Il n’a pas manqué de remercier le professeur Grégoire Magloire Gansou, Directeur du Centre national hospitalier universitaire de psychiatrie de Cotonou pour sa clairvoyance à autoriser les ateliers et ce, dans le strict respect des gestes barrières en ces temps de coronavirus. Car : « il faut désormais apprendre à vivre avec cette maladie ».

« Cette initiative s’inscrit en droite ligne avec notre vision » confie le professeur Grégoire Magloire Gansou pour corroborer les dires d’Alfred Fadonougbo. Le professeur se réjouit également du fait que d’autres hôpitaux et centres psychiatriques s’inspirent d’eux pour initier des activités de ce genre en vue de l’épanouissement des usagers de ces milieux sensibles. Son souhait le plus cher est que se pérennise cette initiative. Il n’a pas hésité à témoigner sa gratitude au coordonnateur du projet en ces termes : « ce qui est bien chez vous, c’est que vous ne mettez pas le bien matériel en avant mais plutôt l’amour du prochain et le bien-être de nos patients ».

A noter que 3 associations béninoises dont l’association Igbala ont été sélectionnées parmi les quarante-trois associations sous régionales ayant bénéficié de ce financement de l’Afc (African culture fund).

 

Laisser un commentaire

Top