Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Attaque terroriste à Dassari : Le pire évité grâce à la promptitude des Forces armées béninoises

Attaque terroriste à Dassari : Le pire évité grâce à la promptitude des Forces armées béninoises

Le commissariat de Dassari dans la commune de Materi, a été attaqué dans la nuit du samedi 25 au dimanche 26 juin. Bilan, deux policiers tués, un blessé. Du côté des assaillants, deux individus ont été également neutralisés selon un communiqué de presse de l’État-Major-Général publié le lundi 27 juin.

 

LIRE AUSSI : Dossier sur la sécurité au Bénin (I) : Les terreaux de la radicalisation et de l’extrémisme violent

 

Le bilan serait lourd plus que cela, n’eut été la prompte réaction des éléments des Forces armées béninoises déployés sur le terrain aux premières heures de l’attaque. « Aussitôt alerté, l’Etat-major général des Forces armées béninoises a envoyé une unité en position dans la région pour venir en renfort aux policiers pris en étau » indique le communique de l’État-major général.

Ainsi, à l’arrivée des éléments des Fab sur le terrain « les assaillants étaient encore sur les lieux. Ils se trouvaient à l’intérieur du bâtiment du commissariat et avaient déjà mis feu aux motos en fourrière sur la cour. La prompte intervention des éléments des Fab a mis en déroute les forces ennemies, et a permis de sauver trois policiers ainsi que deux gardés à vue en cellule »‚ relate l’État-major général.

 

LIRE AUSSI : Attaques terroristes au nord-Bénin : Décryptage de Emmanuel Odilon Koukoubou, spécialiste des politiques de sécurité

 

Outre les deux assaillants neutralisés, d’importants matériels de combat ont été également saisis. Il s’agit d’une mitraillette Ak, d’un poste Motorola et d’une moto.

Dans la journée du lundi 27 juin, l’un des policiers tués dans cette attaque, Moustapha Mohamed Bio Kékéré, a été inhumé au cimetière musulman de Kandi, sa ville natale. La cérémonie d’inhumation s’est déroulée en présence du préfet de l’Alibori, du directeur départemental de la police républicaine et des proches de la victime.

Les opérations de ratissage se poursuivent à Dassari après cette attaque. Aux dernières nouvelles, plusieurs hommes armés auraient été neutralisés par les Forces armées béninoises ont rapporté des sources concordantes.

Le gouvernement de son côté, invite la population à une franche collaboration pour mettre hors d’état de nuire, tout suspect.

Par Raymond FALADE

Laisser un commentaire

Top