Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Augmentation des prix des motos Les importateurs ont saisi le gouvernement

Augmentation des prix des motos Les importateurs ont saisi le gouvernement

Aux lendemains de l’entrée en vigueur du nouveau Code général des impôts, les prix des motos ont connu également une hausse de 100 000F à 150 000 Fcfa. Les Béninois qui dans leur grande majorité se servent de ces engins comme moyens de déplacement‚ se demandent à quelle nouvelle taxe répond la hausse des prix observée sur le marché. Au cours de la session n°21 de “AskGouvBenin” avec les internautes le jeudi 20 janvier, le Directeur général des impôts Nicolas Yenoussi a apporté des clarifications. Le Dgi a expliqué qu’il y a certains changements dus au fait que les impôts qui devraient être perçus sur cette activité sont rétablis. À en croire Nicolas Yenoussi, «au niveau du cordon douanier, la base qui est utilisée n’était pas la base réelle. C’est-à-dire que la douane utilise une valeur forfaitaire pour dédouaner ces motos et lorsqu’on souhaite utiliser les vraies valeurs, ça peut entraîner ce que nous observons sur le marché». Il a fait savoir que les importateurs ont déjà saisi les autorités compétentes qui sont en train d’étudier le dossier pour que les prix pratiqués sur les motos au Bénin ne puissent pas atteindre, ni dépasser les prix pratiqués par les pays voisins «parce qu’on est conscient que les motos sont utilisées par la majeure partie des Béninois». Il a rassuré que l’intention du gouvernement, n’est pas de supprimer l’utilisation des motos ou de rendre les prix des motos élevés sur le marché. «Le ministre d’État travaille sur ce dossier pour que les prix soient donc supportables pour nous tous»‚ a-t-il confié.

Par Raymond FALADE

Laisser un commentaire

Top